•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Thomas Mulcair veut reproduire la vague orange à l'échelle canadienne

Le candidat à la direction du NPD Thomas Mulcair en conférence de presse à Toronto

Le candidat à la direction du NPD Thomas Mulcair en conférence de presse à Toronto

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le candidat à la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD) Thomas Mulcair affirme que s'il devient chef de l'opposition, il mettra sur pied un fonds de 3,38 millions de dollars pour vaincre les conservateurs lors de la prochaine élection fédérale.

Baptisé « fonds 338 », pour les 338 circonscriptions fédérales qui seront en jeu en 2015, ce fonds vise à permettre aux associations régionales du NPD d'avoir davantage de ressources pour mieux adapter le message national du parti à leur réalité locale. Thomas Mulcair estime que ce fonds aidera sa formation à développer une force dans chacune des circonscriptions et à faire déferler une vague orange dans tout le pays.

« On va imiter un peu à travers le Canada ce qu'on a réussi à faire au Québec, c'est-à-dire d'adapter le programme du parti dans chacune des régions, écouter les voix au niveau local sans contredire la plateforme du parti, mais on veut s'assurer que les priorités d'ordre local puissent être tenues en ligne de compte lors de l'élaboration de notre campagne », a déclaré mardi le député d'Outremont lors d'une conférence de presse à Toronto.

C'est ça qui a marché si bien pour nous au Québec. On a été capable d'adapter, de façonner notre campagne en termes de réalités québécoises, et on doit être capable de faire exactement la même chose ailleurs.

Une citation de :Thomas Mulcair

En bonne position pour accéder à la tête du NPD, M. Mulcair a par ailleurs annoncé avoir recueilli deux nouveaux appuis en Ontario : le vétéran Michael Prue, député provincial de Beaches-East York, et la recrue Teresa Armstrong, députée provinciale de London-Fanshawe. « Après mûre réflexion, j'ai décidé d'appuyer Thomas Mulcair pour son lien étroit avec le Québec », a expliqué cette dernière.

De son côté, M. Prue a affirmé : « Thomas Mulcair est la personne qui peut aider le NPD à remporter des sièges dans la grande région de Toronto. Nous devons commencer dès maintenant à organiser nos forces afin de déloger les conservateurs de Toronto en 2015. »

Thomas Mulcair affronte six autres candidats : Niki Ashton, Nathan Cullen, Paul Dewar, Thomas Mulcair, Peggy Nash, Martin Singh et Brian Topp. L'issue du vote des membres en règle du NPD sera annoncée samedi lors du congrès du parti à Toronto.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !