•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépression : que font les électrochocs exactement?

Représentation de la chimie du cerveau

Photo : Découverte

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les électrochocs sont reconnus comme étant un traitement efficace de la dépression majeure depuis les années 1930, mais la médecine ne savait toujours pas exactement comment ils agissaient.

Des chercheurs écossais ont montré pour la première fois que les électrochocs réduisaient le trop-plein d'activité neurale entre diverses régions du cerveau.

Le professeur Ian Reid estime que le fait de placer des électrodes sur les tempes et de transmettre un léger courant électrique saisit le cerveau et restaure l'équilibre chimique naturel.

En fait, les chocs permettent de stabiliser l'activité des zones contrôlant l'humeur, la pensée et la concentration.

« Nos résultats montrent que le flux des connexions entre les régions du cerveau avant et après un traitement d'électrochocs est réduit, ce qui abaisse l'hyperconnectivité. »

— Une citation de  Ian Reid

Selon les auteurs de ces travaux publiés dans les PNAS, une meilleure compréhension des modes d'action de la technique permettra peut-être de la remplacer par d'autres méthodes moins invasives et moins controversées.

Le suivi de ces travaux permettra aussi de vérifier si cette hyperactivité revient après un certain temps, après un traitement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !