•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

100 000 spectateurs au Red Bull Crashed Ice

Le 7e Red Bull Crashed Ice

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Mis à jour le 

Plus de 100 000 amateurs de patinage extrême ont assisté samedi au Championnat du monde de Red Bull Crashed Ice, dans le Vieux-Québec, estiment les organisateurs.

L'Ontarien Kyle Croxall est devenu le premier Canadien à gagner le titre de champion du monde au classement général, en terminant deuxième dans la dernière étape.

Le Finlandais Arttu Pihlainen a remporté la course en sol québécois. Au classement général, il obtient le deuxième rang.

La course dans le Vieux-Québec couronne les quatre compétitions du circuit qui se déroulent aussi aux États-Unis, aux Pays-Bas et en Suède.

Le Finlandais Arttu Pihlainen (archives)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Finlandais Arttu Pihlainen (archives)

Photo : La Presse canadienne / Clement Allard

Le Québécois Philippe Poirier a terminé au 12e rang devant une foule survoltée qui a scandé son nom.

Chez les femmes, la Franco-ontarienne Fannie Desforges a été la plus forte dominant les 16 patineuses qui se sont classées pour la finale.

Les coureurs s'élançaient sur une piste de 584 mètres de long.

La météo joue les trouble-fêtes

Durant la journée, la météo a donné du fil à retordre aux organisateurs.

Le mercure a atteint 10 degrés, samedi, au centre-ville de Québec. Pour préserver la qualité de la glace, les organisateurs ont dû annuler les entraînements.

Le beau temps ne fait pas que des heureux

Malgré les efforts de l'équipe et l'utilisation d'un système de réfrigération, la surface de la piste était plus molle qu'à l'habitude.

« Ça demande plus d'énergie aux athlètes parce qu'ils doivent donner beaucoup plus de coups de patin, beaucoup plus de poussées. Ils vont dépenser plus d'énergie durant cet effort soutenu d'environ une minute », a indiqué Christian Papillon, directeur sportif de l'événement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Société