•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un député britannique juge que le Canada s'est fait flouer en achetant des sous-marins usagés

Le sous-marin NCSM Chicoutimi a été à l'eau seulement deux jours en 13 ans.
Le sous-marin NCSM Chicoutimi a été à l'eau seulement deux jours en 13 ans. Photo: La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Un député britannique juge que le Canada devrait demander un remboursement au Royaume-Uni pour l'achat de quatre sous-marins usagés, dont aucun n'est actuellement opérationnel, et dont les coûts d'entretien augmentent considérablement.

« Pourquoi les Canadiens ont-ils été à ce point assez naïfs pour acheter » ces sous-marins, s'est interrogé Mike Hancock, député libéral-démocrate de Portsmouth, en entrevue à CBC.

Le Canada avait racheté au Royaume-Uni en 1998 pour 750 millions de dollars quatre sous-marins usagés qui sont pratiquement hors service depuis 1993 : les HMCS Chicoutimi, Corner Brook, Windsor et Victoria.

Le coût de réparation et d'entretien de ces sous-marins a depuis atteint 2 milliards de dollars et continue d'augmenter. Depuis 1998, ils ont navigué seulement 1000 heures.

Selon le député Hancock, le Canada s'est tout simplement fait avoir. D'après lui, Ottawa devrait demander un remboursement.

« Je suis consterné que nous ayons conclu un accord aussi idiot avec un allié aussi important... Soit il y a eu de l'incompétence des Canadiens, soit le ministère de la Défense au Royaume-Uni a joué les enjôleurs », a-t-il ajouté.

M. Hancock était député de la circonscription d'où venaient ces sous-marins en Grande-Bretagne. Il affirme qu'ils présentaient des problèmes importants avant même d'être vendus au Canada. Sur l'un d'eux, l'ouverture permettant le passage des torpilles a été fermée de façon permanente à l'aide de soudures pour prévenir l'inondation.

Le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, a déclaré le mois dernier que ces sous-marins devraient pouvoir reprendre la mer en 2013 grâce à d'importants travaux de modernisation.

La flotte de sous-marins à propulsion classique a subi de multiples avaries au fil des ans. En 2004, le Chicoutimi a pris feu, faisant un mort (le lieutenant Chris Saunders) et plusieurs blessés. Un autre sous-marin est attaqué par la rouille.

CBC a appris que la remise à neuf du Windsor, qui est en cale sèche à Halifax, va coûter beaucoup plus cher que prévu. En 2010, le coût estimé était de 17 millions de dollars. Il s'est avéré plus tard s'élever à 47 millions de dollars. Une fois réparé, le Windsor ne pourra pas être utilisé à son plein potentiel, puisque sa coque tellement endommagée qu'il ne pourra naviguer en eaux profondes.

Seul le Victoria est à l'heure actuelle en état de naviguer au Canada.

Avec les informations de Marc-Antoine Ruest

Avec les informations de Agence France-Presse, et CBC

Politique