•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tuerie de Virginia Tech : l'université a fait preuve de négligence, tranche un tribunal

Radio-Canada

Un jury américain a statué que l'université de Virginia Tech avait été négligente au moment de la tuerie qui a fait 33 morts sur son campus en 2007.

La police contrôle l'accès au stationnement de Virginia Tech, où une personne a été retrouvée morte.Une tuerie qui a laissé des traces profondes. Photo : Matt Gentry

Les parents de deux des victimes de la fusillade avaient déposé une plainte au civil. Ils jugeaient que des vies auraient pu être sauvées si les responsables de l'université avaient réagi plus vite pour mettre le campus en état d'alerte.

Le jury d'un tribunal de Virginie a estimé que l'institution avait fait preuve de négligence en attendant avant de prévenir les étudiants de la présence du tireur.

Retour sur les événements

Plusieurs étudiants se sont plaints au moment du drame de ne pas avoir été rapidement avertis de la situation par la direction du campus. Un premier courrier électronique les informant d'une fusillade a été envoyé à 9 h 26, mais sans donner d'instructions précises sur la marche à suivre. C'est plus de deux heures après les premiers coups de feu tirés dans le dortoir, et peu de temps avant que le forcené ne fasse feu dans une salle de classe. À 9 h 55, la direction de l'université envoyait un second courriel avertissant les étudiants qu'un « tireur incontrôlé » se trouvait toujours sur le campus. « Ils nous disaient de rester où on était et loin des fenêtres. Mais où était-on en sécurité sur le campus? » s'interrogeait alors Erin Mabry, une étudiante de 25 ans.

Le jury a accordé 4 millions de dollars à chacune des deux familles. Cependant, une loi de Virginie limite à 100 000 $ la somme versée par l'État à un plaignant, selon le bureau du ministre de la Justice de Virginie.

L'État de Virginie s'est dit « déçu par le verdict ».

Le campus de Virginia Tech avait été marqué le 16 avril 2007 par la pire fusillade survenue dans une université américaine quand Cho Seung-hui, un étudiant de 23 ans, avait tué 32 camarades et professeurs avant de se donner la mort. Vingt-cinq personnes avaient aussi été blessées.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

International