•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaste chantier hydroélectrique sur la rivière Mattagami dans le Nord de l'Ontario

Le barrage de Smoky Falls sera refait à neuf

Le barrage de Smoky Falls sera refait à neuf

Photo : Martine Laberge

Radio-Canada

Le plus important projet hydroélectrique en 40 ans bat son plein dans le Nord de la province. Trois centrales hydroélectriques seront rénovées sur la rivière Mattagami au nord de Kapuskasing et une autre sera remplacée. Lorsque les travaux seront complétés en 2015, les quatre centrales produiront 6 % de l'électricité utilisée en Ontario.

Trois centrales qui datent des années 1960 seront rénovées et améliorées. La centrale Smoky Falls, construite par l'entreprise Kimberley Clark en 1926, sera quant à elle fermée puis remplacée. Les nouvelles installations utiliseront le même débit d'eau, mais seront beaucoup plus performantes.

D'abord annoncé en 2009, le projet de la partie inférieure de la rivière Mattagami, évalué à 2,6 milliards de dollars, s'étend sur 23 kilomètres.

Du côté logistique, c'est un très gros projet parce qu'il y a quand même quatre sites différents. Donc, planification, équipements et ressources pour les quatre sites

le directeur de construction, Jean-François Poulin




Le site, situé en pleine forêt à 70 kilomètres au nord de Kapuskasing, a été aménagé pour accueillir plus de 1000 travailleurs. Pour l'instant, près de 900 personnes habitent sur le site durant des périodes pouvant aller jusqu'à 28 jours consécutifs.

Pénurie de main-d'oeuvre oblige, télévisions, internet salle d'entraînement et de cinéma font partie du camp de travailleurs, afin d'attirer les employés. « Nous avons beaucoup de personnes à travers de la province et du pays. Ils ne sont pas avec leurs familles, alors il faut leur donner la chance d'avoir certains loisirs », explique le porte-parole de l'Ontario Power Generation, Mario Durepos.

Une vingtaine de personnes travaillent aussi dès les petites heures du matin dans la cuisine. « Après une journée de travail, ils ont faim », déclare le chef Hidou David. « Lorsque nous faisons un chili, nous avons besoin de 350 kilogrammes de viande et les pommes de terre, ce sont 350 livres par jour », décrit-il.

Le projet d'Ontario Power Generation est évalué à 2,6 milliards de dollarsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le projet d'Ontario Power Generation est évalué à 2,6 milliards de dollars

Photo : Martine Laberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Emploi