•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une poursuite est intentée pour l'agrandissement d'une école à Summerside

L'École-sur-Mer
Radio-Canada

La Commission scolaire de langue française de l'Île-du-Prince-Édouard poursuit le gouvernement provincial dans le dossier de l'agrandissement de l'École-sur-Mer, à Summerside.

La Commission scolaire veut forcer la province à payer la construction d'une classe de huitième année pour la rentrée scolaire de septembre prochain.

Les parties discutent depuis quelque temps déjà de la construction de classes de huitième et de neuvième année dans cette école. Selon la Commission scolaire, il est clair que le gouvernement provincial ne financera pas la construction cette année.

L'an dernier, le gouvernement avait tout d'abord refusé de financer la classe de septième, mais la Commission scolaire avait commencé elle-même les travaux et le gouvernement a changé d'idée en septembre.

Cette fois-ci, la Commission scolaire ne veut pas attendre au dernier moment. Elle a demandé à la Cour provinciale de forcer le gouvernement à financer ces deux classes.

« Les cinq dernières années, on a perdu 75 % des élèves après la sixième année qui allaient dans le système anglais. Les jeunes au niveau de l'âge de 12 ou 13 ans, l'âge intermédiaire de l'école, ne s'intéressaient pas à se déplacer à Évangéline. Alors, c'est quelque chose qu'on a décidé de faire pour les retenir dans le système français. Aussi, les parents nous le demandaient, ça faisait plusieurs années », explique le président de la Commission scolaire, Robert Maddix.

Le gouvernement provincial ne commente pas le dossier puisqu'il est devant les tribunaux.

Acadie

Éducation