•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crise financière : procès de l'ex-premier ministre islandais

L'ex-premier ministre islandais Geir Haarde

L'ex-premier ministre islandais Geir Haarde

Photo : AFP / Halldor Kolbeins

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le procès de l'ancien premier ministre islandais Geir Haarde, accusé de négligence dans l'effondrement du système financier du pays en 2008, s'est ouvert lundi à Reykjavik. « Je rejette toutes les accusations et je crois qu'elles sont sans fondement », a déclaré l'homme de 60 ans à l'ouverture des procédures.

Chef du Parti de l'Indépendance, il a été au pouvoir de la mi-2006 jusqu'à ce qu'il démissionne au début 2009 en raison de la colère populaire à la suite de la crise financière et de la récession. Un rapport d'experts, publié en 2010, citait M. Haarde comme étant l'un des quatre hommes politiques responsables de la crise financière et de l'effondrement du secteur bancaire survenus deux ans plus tôt.

Le Parlement islandais a par la suite estimé que l'ex-premier ministre était le seul à devoir être jugé. En juillet dernier, M. Haarde avait qualifié ce procès de « farce politique mise en scène par de vieux ennemis politiques ». La cour a écarté, en octobre dernier, deux des six accusations contre lui, en conservant entre autres celle reliée à la faillite de la banque Icesave.

Lundi, M. Haarde a attiré l'attention de la cour sur le fait que « c'est la première fois » qu'il a la possibilité de répondre sur cette affaire. Les audiences pourraient durer jusqu'à la mi-mars et un verdict devrait être rendu de quatre à six semaines plus tard.

Lorsque le secteur financier islandais a implosé en 2008, les trois principales banques du pays détenaient à elles seules des actifs équivalents à 923 % du produit intérieur brut (PIB) de l'Islande Depuis, le pays a surmonté la récession et a renoué avec la croissance économique.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !