•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attendre le verdict

chambers_Ecamp

Shamawd Chambers. Shamawd Chambers. Shamawd Chambers. Shamawd Chambers

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

TORONTO - Les examens sont terminés pour les espoirs du football canadien, mais les résultats ne seront connus que le 3 mai, au moment de la séance de sélection de la LCF.

Un texte de Jean St-Onge (Nouvelle fenêtre)

Une cinquantaine d'athlètes des quatre coins du pays ont été mesurés, pesés et testés. Ils attendent maintenant de voir s'ils ont impressionné les recruteurs.

Certains partaient avec une longueur d'avance, comme le secondeur du Rouge et Or Frédérick Plesius.

Classé au 6e rang au pays, le meilleur espoir québécois semblait un peu déçu, même s'il s'est avéré le meilleur athlète à sa position.

« Ça a bien été lors des tests athlétiques, mais je n'avais pas joué au football depuis la Coupe Vanier et ça a un peu paru aujourd'hui. »

Le joueur du Rouge et Or s'est fait battre par quelques porteurs de ballon sur des tracés de passe.

Plesius, qui était le secondeur le plus imposant à plus de 111 kg (245 lb), n'a cédé qu'un petit millième de seconde au secondeur le plus rapide, Rene Stephan, un Ontarien d'origine qui vit aux États-Unis depuis son enfance.

Samedi, le joueur du Rouge et Or avait fini 2e au développé couché, avant de dominer les épreuves d'impulsion verticale et horizontale.

Les receveurs du Vert & Or Simon Charbonneau-Campeau et Ismaël Bamba étaient tous les deux parmi les 15 meilleurs espoirs au pays. Ils n'ont pas déçu, finissant 2e et 3e chez les receveurs à l'épreuve de vitesse de 40 verges.

Lavoie, la carte cachée

Ceux qui ont peut-être le plus profité du camp, ce sont les moins connus, comme Patrick Lavoie, Kevin Régimbald ou Jonathan Beaulieu-Richard.

Lavoie a le profil parfait pour une équipe de la LCF. Gros bonhomme, il est passé de receveur à centre, il ne craint pas de se sacrifier pour protéger son quart et il joue déjà avec les unités spéciales.

On l'a même vu s'entraîner pour effectuer les longues remises.

Beaulieu-Richard, des Carabins, est venu au camp d'évaluation pour savoir s'il devait tenter de faire le saut immédiatement chez les professionnels ou terminer ses études en pharmacie.

« Je suis content de voir l'intérêt que des équipes m'ont porté, a-t-il dit. Maintenant, on va s'asseoir avec mes parents, mon entraîneur et mon agent et on va discuter de tout ça pour prendre la meilleure décision pour moi. »

Beaulieu-Richard veut annoncer son choix prochainement et le faire savoir aux équipes de la LCF. Ainsi, s'il choisit de retourner à l'université pour terminer sa formation, les équipes ne gaspilleront pas de choix inutilement pour le réclamer.

Seule ombre au tableau pour les joueurs québécois : sur les cinq joueurs du Rouge et Or qui avaient été invités, seulement deux ont participé à l'événement du début à la fin.

Samaël Lavaud ne s'est pas présenté pour des raisons médicales, Arnaud Gascon-Nadon, blessé à une cuisse, a été renvoyé en cours de route, et Sébastien Lévesque n'a pris part qu'aux exercices à un contre un.

Un premier choix local

À moins d'un revirement de situation, celui qui était au 1er rang du classement national, le joueur de ligne à l'attaque Ben Heenan, conservera sa 1re place jusqu'au repêchage.

Le bloqueur de 1,93 m et 141 kg (6 pi 4 po et 310 lb) est originaire de Regina et jouait à l'Université de la Saskatchewan.

Comme les Roughriders ont le premier choix, ils ne peuvent pas vraiment le laisser passer. La « Rider nation » ne le leur pardonnerait pas...

Parmi les athlètes les plus impressionnants du week-end, il y a le receveur de l'Université Wilfrid-Laurier Shamawd Chambers.

Chambers a couru le sprint de 40 verges le plus rapide de la journée, avec un temps de 4,42 s, le 4e chrono de l'histoire du camp d'évaluation (le record de 4,31 s a été établi par Steven Turner en 2010).

Chambers se trouve au 4e échelon du classement du Bureau de recrutement amateur de la LCF.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !