•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Schild à la poursuite de Schneider

Marlies_Schild

Marlies Schild

Photo : AFP / SAMUEL KUBANI

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Victorieuse de six des sept slaloms de la saison en Coupe du monde, Marlies Schild tentera d'égaliser la marque de la Suisse Vreni Schneider, dimanche, à Ofterschwang.

Si elle l'emporte, l'Autrichienne comptera 34 succès en slalom, sommet qu'avait atteint Schneider à Bormio en mars 1995.

Depuis son retour sur le circuit en novembre 2009, après plus d'un an d'absence en raison d'une double fracture tibia-péroné, Schild n'a laissé que des miettes à ses rivales. Elle a gagné 15 des 24 slaloms sur le grand cirque blanc, en plus de finir deux fois 2e. Dans six autres, elle n'a pas rallié l'arrivée soit de la première ou de la seconde manche.

Sa seule déception, sa médaille d'argent aux Jeux olympiques de Vancouver. C'est l'Allemande Maria Höfl-Riesch qui l'a privée de l'or. Cependant, en février 2011, la Salzbourgeoise de 30 ans a été sacrée championne du monde de la spécialité pour la première fois après deux médailles d'argent en 2003 et en 2007.

« Elle a mis au point une technique en accord avec son physique et, au fil des années, l'expérience lui permet de gérer l'épreuve », explique un technicien.

Autrement dit, elle est capable de s'adapter pour accroître l'écart avec ses rivales.

Une fois le record de Schneider atteint, Schild s'attaquera à celui de tous sexes confondus détenu par le Suédois Ingemar Stenmark avec 40 triomphes en slalom.

Si elle s'impose en Allemagne, l'Autrichienne s'assurera d'un quatrième petit globe de cristal dans la discipline.

Le programme d'Ofterschwang comprend aussi deux slaloms géants, vendredi et samedi. La première épreuve remplace celle de Soldeu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !