•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Matane : RockTenn jette l'éponge

RockTenn

Photo : www.rocktenn.com

Radio-Canada

Moins d'un an après avoir fait l'acquisition de l'usine de la Smurfit-Stone de Matane, le fabricant de carton recyclé RockTenn abandonne la partie. Cent-dix travailleurs perdent leur emploi.

Pour la région de Matane, il s'agit d'un autre coup dur, la perte de masse salariale totalisant 7 500 000 $, selon le syndicat des travailleurs.

Avec cette fermeture définitive, l'entreprise américaine compte réaliser des économies de 16 millions de dollars par année. Selon le communiqué officiel diffusé par l'entreprise mercredi matin, « l'usine de Matane était celle dont les coûts étaient les plus élevés parmi les usines de carton-caisse, en tenant compte des frais de transport et des frais généraux. »

RockTenn veut rétablir l'équilibre entre la capacité globale de son système d'usines de carton-caisse et la demande. L'entreprise de Georgie veut aussi réduire l'ensemble de ses dépenses.

Une décision difficile à avaler

Les membres du bureau syndical et les cadres de l'usine n'ont appris la nouvelle qu'en début de matinée mercredi.

Cette décision est inacceptable selon le président du syndicat, Martin Dugas. « C'est une compagnie américaine qui n'a rien à foutre de ce qui se passe ici ».

M. Dugas qualifie cette fermeture de sauvage. Selon lui, la direction a procédé de façon cavalière et « écoeurante ». Comble de l'insulte selon lui, les autres travailleurs ont appris la mauvaise nouvelle par la poste ou par l'entremise des médias.

Autres réactions

Le député de Matane, Pascal Bérubé, a l'intention de demander des comptes à la direction de RockTennn. « Il y avait des investissements importants du gouvernement. L'usine était rentable avec de fiers travailleurs. J'ai de la difficulté à qualifier cette décision », s'est exclamé le député péquiste.

Le ministre du Développement économique, Sam Hamad, promet des solutions. Il veut travailler avec son collègue des Ressources naturelles à infléchir la décision de la compagnie américaine. Si c'est impossible, affirme Sam Hamad, il faudra voir quels investisseurs sont prêts à prendre la relève. « Le but, c'est de conserver les emplois en région », a-t-il conclu.

RockTenn a acquis l'usine de Matane lorsqu'elle a conclu une transaction de 3,5 milliards de dollars avec la Smurfit-Stone, en mai 2011. La capacité de production annuelle était de 176 000 tonnes de carton ondulé recyclé. RockTenn a cessé sa production à l'usine à la fin du mois de janvier 2012.

Le géant américain de l'emballage a offert de collaborer avec la Ville de Matane et d'éventuels promoteurs pour favoriser la meilleure utilisation possible des installations matanaises.

La société possède des installations au Canada, aux États-Unis, au Mexique, au Chili, en Argentine et en Chine.

Texte de Richard Lavoie d'après un reportage de Michel-Félix Tremblay

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.