Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des millions de cartes OPUS de la STM doivent être remplacées

carte à puce Opus utilisée à Montréal

La carte à puce Opus utilisée à Montréal.

Photo : Courtoisie de la STM

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Avis aux usagers du transport en commun de plusieurs régions du Québec : les cartes OPUS, qui donnent accès aux réseaux d'autobus, de trains de banlieue et du métro de Montréal, devront être remplacées.

Plusieurs usagers ignorent peut-être que la carte OPUS, qui aura quatre ans en avril prochain, a une date d'expiration qui est encodée sur la puce.

Les 3,5 millions de cartes OPUS vendues depuis avril 2008 viennent donc à échéance, conformément aux recommandations du fabricant. Elles pourront être remplacées gratuitement par une nouvelle carte à puce qui a suivi l'évolution de la technologie.

Le remplacement de la carte OPUS est obligatoire, car une fois expirée, elle ne donnera plus accès aux réseaux de transport en commun. Son remplacement doit se faire à l'intérieur d'un délai de 90 jours précédant sa date d'expiration, sinon, elle sera désactivée.

Les détenteurs de cartes OPUS de la région de Montréal pourront donc dès ce jeudi consulter le site Internet www.carteopus.info pour obtenir toute l'information. À Québec, la campagne d'information commencera à la mi-avril.

L'implantation de la carte OPUS a été un grand succès au Québec. Elle est validée plus de 1,2 million de fois par jour dans la grande région de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !