•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Et de cinq

Certains partisans du Canadien ne sont pas particulièrement fiers des performances de l'équipe.

Certains partisans du Canadien ne sont pas particulièrement fiers des performances de l'équipe.

Photo : La Presse canadienne / Chris O'Meara

Radio-Canada

Comme le Canadien la semaine dernière, le Lightning était décimé par la grippe mardi soir. Mais avec un gardien au sommet de sa forme, tout est possible.

Un texte de Guillaume Lefrançois (Nouvelle fenêtre)

Malgré des effectifs plus que modestes, le Lightning (29-28-6) l'a emporté 2-1 sur le Canadien (24-30-10) à Tampa Bay.

Le Tricolore subit un cinquième revers de suite, encore une fois en temps réglementaire. Le CH n'a d'ailleurs pas gagné en 60 minutes à ses huit derniers matchs, soit depuis le 11 février.

Adam Hall, sur une passe lobée de Ryan Malone, a marqué le but de la victoire dès la première minute de la deuxième période. Les défenseurs Alexei Emelin et Raphael Diaz ont été pris en défaut sur la séquence.

La saison du Canadien, match par match

Consulter le dossier complet

Carey Price

Le Lightning, tout comme les Hurricanes, les Capitals et les Islanders (battus en prolongation par les Capitals) repoussent donc davantage les hommes de Randy Cunneyworth dans les bas-fonds de l'Association de l'Est. Les Montréalais accusent trois points de retard sur la 14e place.

La faute de l'avantage... et de Garon

Le Canadien était pourtant opposé à un Lightning méconnaissable, par rapport au duel de janvier entre les deux équipes. Dominic Moore et Steve Downie ont été échangés, tandis que Vincent Lecavalier est blessé et que Nate Thompson est grippé. Et Teddy Purcell a joué même s'il était si mal en point mardi matin qu'il n'a pas participé à l'entraînement.

Résultat : le Lightning a fait appel à 5 joueurs qui comptaient moins de 25 matchs d'expérience dans la Ligue nationale. Et le CH a été incapable d'en profiter.

Le Canadien a eu sa part d'occasions de revenir dans le match après la réussite de Hall. Il a bousillé un avantage numérique de cinq minutes au milieu du deuxième tiers, après que Malone eut fait un fou de lui dans une charge sur Alexei Emelin.

Malone a réussi l'exploit d'écoper d'une punition pour s'être battu... sans qu'Emelin soit puni! Le Russe ne voulait rien savoir d'un combat, car il porte une plaque de titane au visage à la suite d'une bagarre dans la KHL. L'ancien des Penguins a été expulsé du match.

Le CH a finalement joué pendant près de neuf minutes en avantage numérique et n'a tiré que quatre fois sur Mathieu Garon. Scott Gomez a obtenu plus de quatre minutes de temps de glace pendant les supériorités numériques.

Ironiquement, les visiteurs ont créé leurs meilleures occasions de marquer à forces égales et en désavantage numérique. Ryan White, en début de deuxième période, avait battu Garon, jusqu'à ce que le Québécois étire le bâton.

René Bourque, à deux minutes de la deuxième sirène, s'est amené à deux contre un avec Lars Eller, mais Garon a étiré la jambe pour voler un but à l'athlète de Lac La Biche avec son patin.

Auteur de la seule chance de marquer pendant l'avantage numérique de cinq minutes, Erik Cole a lui aussi été victime des réflexes de l'ancien gardien du Tricolore. Cole a obtenu 6 des 24 tirs du CH sur Garon.

Carey Price a arrêté 20 rondelles dans la défaite, mais n'a pas eu à répéter les miracles comme son vis-à-vis.

Qui d'autre que Stamkos?

Steven Stamkos

Steven Stamkos

Photo : AP Photo/Chris O'Meara

Le prolifique Steven Stamkos a soulevé la foule floridienne le premier. L'attaquant a ouvert la marque en première avec son 44e filet de la saison, son 36e à forces égales.

La réplique du Tricolore est venue de David Desharnais. Son but a été rendu possible par la présence de Cole à ses côtés pendant l'incursion. Le gros ailier a attiré deux défenseurs du Lightning dans son sillage et a gêné le travail de Garon.

Les attaquants Blake Geoffrion et Brad Staubitz ont disputé leur premier match dans l'uniforme du Canadien. Staubitz s'est battu avec Pierre-Cédric Labrie. Il a aussi été puni pour 10 minutes pour avoir agrippé Malone lors de sa tentative de combat avec Emelin. Il était pourtant au banc des siens.

Geoffrion a été l'unique joueur du Tricolore à présenter un différentiel positif. Il a tiré une fois sur Garon et a distribué deux mises en échec.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Sports

Analyses, chroniques et bien plus encore! Suivez l’actualité sportive au-delà des résultats.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Sports.