•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anonymous revendique l'attaque du site des chefs de police de l'Ontario

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.
lois piratage cybercrimeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : iStock / iStockphoto

Le groupe de cyberactivistes Anonymous, qui s'oppose au projet de loi C-30 du gouvernement Harper sur la surveillance des internautes, a revendiqué l'attaque du site Internet de l'Association des chefs de police de l'Ontario.

Le site de l'association a été fermé après la publication, par des pirates, des codes d'accès et mots de passe de ses administrateurs.

Plusieurs chefs de service de police se sont déclarés en faveur du projet de loi qui vise à obliger les fournisseurs de service Internet à partager des informations sur leurs clients avec les autorités, et ce, sans mandat.

L'acte de piratage du groupe est survenu au lendemain d'un coup d'éclat d'Anonymous, qui a revendiqué la responsabilité d'un acte de vandalisme sur le site web d'un partenaire du FBI en Ohio.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !