•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transports Canada donne le feu vert aux superpétroliers de Kitimat

Le port de Kitimat doit accueillir le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta

Le port de Kitimat doit accueillir le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une évaluation du projet Northern Gateway par le ministère des Transports fédéral conclut que les gigantesques navires pétroliers peuvent sortir et entrer sans danger dans le port de Kitimat, en Colombie-Britannique.

Le ministère a déposé son rapport au comité évaluant le projet controversé de l'entreprise Enbridge, qui lierait les sables bitumineux de l'Alberta aux marchés asiatiques par la côte ouest.

L'évaluation reconnaît que tout projet comporte une part de risque, mais qu'aucun problème réglementaire n'a été décelé.

Il est indiqué que les tracés sont appropriés pour les navires pétroliers, même s'il existe des passages plus étroits où les navires qui se croisent devront faire particulièrement attention.

Transports Canada conclut aussi que les mammifères marins pourraient faire face à des dangers accrus, et encourage Enbridge à tenter de les minimiser.

Le projet Northern Gateway s'est attiré les foudres de plusieurs nations autochtones et de groupes environnementaux qui craignent un déversement de pétrole.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !