•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sort du comité français de Toronto en suspens

Le drapeau franco-ontarien

Le drapeau franco-ontarien

Photo : Marinade (Radio-Canada)

Radio-Canada

Le comité français de la Ville Reine espère reprendre ses rencontres bientôt, même si son avenir est incertain.

Au début du mois, le maire Rob Ford a omis de faire une mise au point attendue sur l'avenir des comités consultatifs de la métropole, dont il avait suspendu les activités l'an dernier.

La présidente du comité français, Clarisse Ngana estime qu'elle peut donc à nouveau organiser des réunions. Elle a écrit à la directrice des politiques stratégiques de la Ville pour discuter de la question.

Manque d'implication

Mme Ngana incite les francophones torontois à s'impliquer davantage. À l'heure actuelle, le comité compte seulement 8 membres bénévoles, plutôt que 13, et un seul conseiller municipal (sur 2).

Le dernier budget du comité en 2010 se chiffrait à moins de 20 000 dollars.

L'argent a servi notamment à payer le salaire d'une secrétaire et à rembourser les frais de déplacement des bénévoles. Une partie de la somme devait être consacrée à la création d'une nouvelle page web pour le comité. Le projet, toutefois, n'a jamais vu le jour.

Francophonie

Politique