•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Droits de scolarité : 35 000 étudiants en grève

Des étudiants prennent part lundi à une manifestation à Montréal contre la hausse des frais de scolarité.

Des étudiants prennent part lundi à une manifestation à Montréal contre la hausse des frais de scolarité.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les étudiants du collège Marie-Victorin à Montréal se joignent aujourd'hui au mouvement de grève contre la hausse des droits de scolarité, ce qui porte à 35 000 le nombre d'étudiants collégiaux et universitaires en grève au Québec.

Des votes de grèves doivent encore se tenir dans plusieurs établissements de la province d'ici la semaine prochaine.

Les étudiants du Collège de Maisonneuve (6100), du Cégep Limoilou - Campus Québec (3750), du Cégep André-Laurendeau (3500), du Cégep de Jonquière (3200) du Cégep de Rosemont (2550), du Cégep de Victoriaville (1500) et du Cégep d'Alma (1200) se prononceront notamment sur l'opportunité de déclencher la grève cette semaine en assemblée générale.

Les associations étudiantes du secteur des sciences et du secteur de l'éducation de l'UQAM (3200 et 5000 étudiants), ainsi que l'Association générale des étudiant(e)s de l'Université du Québec en Outaouais (6400) feront de même.

Lundi, l'Association étudiante du Cégep de Saint-Laurent (3500 étudiants), l'Association générale des étudiantes du Collège de Valleyfield (1965) et l'Association facultaire étudiante en langues et communication de l'UQAM (3900) avaient fait bondir les rangs des grévistes de 70 %, selon la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE).

Ils s'étaient ajoutés aux 18 530 étudiants de l'Université Laval, de l'Université du Québec à Montréal et de l'Université de Montréal qui débrayaient vendredi dernier.

Les étudiants demandent au gouvernement de renoncer complètement à la hausse annuelle de 325 $ par année. Après cinq ans, cette hausse fera passer les droits de scolarité pour une année d'études universitaires d'environ 2200 $ à 3800 $ par année.

À Québec, le gouvernement de Jean Charest refuse toujours de modifier les hausses annoncées dans le dernier budget Bachand. Le ministère du l'Éducation (MELS) a d'ailleurs écrit aux enseignants des cégeps jeudi dernier, leur demandant de franchir les piquets de grève.

Plus de 1000 étudiants ont manifesté lundi près de l'UQAM et dans les rues du centre-ville. Un rassemblement encore plus important et réunissant des étudiants de partout au Québec est prévu jeudi dans la métropole.

Le député François Rebello visé

Par ailleurs, des étudiants affiliés au groupe Actions contre la marchandisation de l'éducation (ACMÉ) s'en sont pris au député François Rebello en construisant un mur de béton devant son bureau à Saint-Constant dans la nuit du lundi au mardi.

« Tu t'es vendu à un parti qui vend l'éducation », peut-on lire sur une pancarte déposée devant l'entrée. François Rebello a joint la Coalition avenir Québec (CAQ), le parti de François Legault, en janvier.

À travers ce geste, l'ACMÉ affirme vouloir dénoncer « l'hypocrisie d'un député opportuniste qui affirme son désaccord avec la hausse des frais de scolarité, tout en se camouflant derrière la bannière caquiste », un parti dont le groupe dit qu'il est à « à la solde du patronat ».

Le groupe Actions Contre la Marchandisation de l'Éducation affirme avoir laissé cette pancarte devant le bureau du député François Rebello.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le groupe Actions Contre la Marchandisation de l’Éducation affirme avoir laissé cette pancarte devant le bureau du député François Rebello.

Photo : Actions Contre la Marchandisation de l’Éducation

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !