Vous naviguez sur le site de Radio-Canada

Aide à la navigation
Début du contenu principal
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Vatican ébranlé par une fuite de documents

Benoit XVI lors de la messe pascale, le 24 avril 2011, au Vatican

Le pape Benoit XVI lors de la messe de Pâques

Photo : AFP / Osservatore Romano

Radio-Canada

Le scandale entourant la fuite de documents confidentiels évoquant des querelles politiques internes, une mauvaise gestion financière et un chaos administratif dans les couloirs du Vatican plonge le Saint-Siège dans la tourmente à quelques heures d'une cérémonie au cours de laquelle le pape Benoît XVI doit accueillir 22 nouveaux cardinaux.

Considérant que le Saint-Père ralentit ses activités à l'aube de son 85e anniversaire, la cérémonie de samedi a pris des allures de rencontre préparatoire de conclave. Les informations voulant que les cardinaux et leurs partisans se livrent une guerre intestine en prévision de l'éventuelle élection d'un nouveau pape tapissent les médias italiens alors que de son côté, Benoît XVI tente de se concentrer sur d'autres dossiers.

Le scandale surnommé « Vatileaks » a éclaté le mois dernier après que des lettres signées par l'ancien administrateur numéro deux du Vatican, le cardinal Vigano, eurent été rendues publiques.

Dans l'une de ses missives, le cardinal, qui a dévoilé l'existence de dépassements de coûts totalisant des millions d'euros au Vatican, supplie le pape de ne pas le transférer à la suite de ces événements. Le cardinal Vigano a finalement été démis de ses fonctions et nommé nonce à Washington.

Par la suite, les médias italiens se sont intéressés à une enquête menée au sujet de quatre prêtres soupçonnés d'avoir utilisé les comptes bancaires du Vatican pour blanchir de l'argent. Et tandis que ces informations défraient la chronique, le principal banquier du pape fait toujours l'objet d'une enquête. Il aurait violé la loi italienne sur le blanchiment d'argent en tentant de transférer de l'argent à partir de deux comptes bancaires du Vatican sans identifier l'expéditeur et le destinataire.

22 nouveaux cardinaux

Tout cela risque de porter ombrage à la cérémonie de samedi, au cours de laquelle 22 nouveaux princes de l'Église seront officiellement accueillis au sein du groupe composé exclusivement d'hommes qui élira le successeur de Benoît XVI.

Vendredi, les cardinaux ont participé à une journée de réflexion qui se déroulait en présence du pape. La rencontre était animée par l'archevêque de New York, Timothy Dolan, bien connu pour son sens de l'humour.

Après avoir présenté ses excuses pour sa maîtrise approximative de la langue italienne, Timothy Dolan a déclaré aux cardinaux que dans le monde d'aujourd'hui, les missionnaires devaient transmettre leur foi avec de l'amour, de la joie et « pardonnez-moi d'en parler, mais avec du sang ».


Associated Press

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.