•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tolérance zéro pour les jeunes de moins de 21 ans dès la mi-avril

L'alcool au volant
L'alcool au volant Photo: iStockphoto

Les jeunes de moins de 21 ans devront éviter de boire de l'alcool avant de prendre le volant à partir de la mi-avril 2012. Québec emboîte ainsi le pas à d'autres provinces canadiennes qui ont pris cette mesure.

Aucune échéance n'avait été fixée par le gouvernement après l'adoption de la Loi modifiant le Code de la sécurité routière et d'autres dispositions législatives, en décembre 2010.

La nouvelle mesure entrerait en vigueur autour du 15 avril. La date officielle sera communiquée à la fin du mois dans la Gazette officielle du Québec, le journal par lequel le gouvernement rend officielles ses décisions.

Selon des sources interrogées par le quotidien Le Soleil, la mi-avril aurait été retenue pour devancer les bals des finissants, événements dans lesquels les jeunes consomment souvent beaucoup d'alcool.

La Société de l'assurance automobile du Québec lancera une campagne de publicité pour expliquer les nouvelles règles de la tolérance zéro pour les jeunes de moins de 21 ans.

À l'image de nos voisins

Une telle politique de tolérance zéro pour les moins de 21 ans existe déjà en Ontario, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick et dans une trentaine d'États américains.

Une série de mesures ont été mises en oeuvre au cours des dernières années par Québec pour tenter de réduire le nombre d'accidents routiers des jeunes. Les cours de conduite sont redevenus obligatoires en janvier 2010. En outre, depuis la mi-juin 2011, les conducteurs de moins de 25 ans sont soumis à un régime de points d'inaptitude beaucoup plus sévère.

Les jeunes de 16 à 24 ans ne détiennent que 10 % des permis de conduire, mais ils sont dans près du quart des accidents avec dommages corporels. La situation semble toutefois s'améliorer : dans son bilan de la sécurité routière de 2011, la Sûreté du Québec a noté une baisse de près de 41 % des jeunes ayant perdu la vie dans des collisions de 2010 à 2011.

Actuellement, au Québec, les détenteurs d'un permis d'apprenti conducteur ou d'un permis probatoire sont soumis à la règle de tolérance zéro en matière d'alcool au volant.

Société