•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tony Conte condamné à 3 ans et demi de prison

Le comédien Tony Conte a été condamné à 3 ans et demi de prison.

Le comédien Tony Conte a été condamné à 3 ans et demi de prison.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le comédien Tony Conte a reçu une peine de 42 mois de prison de la juge Sophie Bourque, jeudi matin, au palais de justice de Montréal. Le mois dernier, il avait été reconnu coupable de complot et de possession de cocaïne en vue d'en faire le trafic.

La Couronne demandait une peine de 4 à 6 ans de prison, tandis que la défense jugeait que Tony Conte devrait plutôt purger 2 ans dans la communauté.

Dans sa décision, la juge Bourque a soutenu que M. Conte a joué un rôle important dans un crime grave, ajoutant toutefois qu'il n'en avait pas tiré de profit personnel et qu'il avait reçu une attention médiatique qui pourrait lui nuire dans sa carrière de comédien.

Comme Tony Conte a déjà purgé 25 jours, qui comptent en double, il lui reste donc 39 mois et 20 jours à passer au pénitencier, et il sera admissible à une libération conditionnelle après avoir purgé le tiers de sa peine.

Sur les ondes de RDI, l'avocat spécialisé en droit criminel avocat spécialisé en droit criminel a souligné que « depuis quelques années, on remarque que les juges veulent lancer un message clair dans la société. À moins de circonstances atténuantes, la prison ferme est le critère général ».

Tony Conte avait été arrêté le 29 octobre 2008, dans une chambre d'hôtel de Montréal lors d'une opération antidrogue.

Selon la police, Tony Conte était impliqué dans une transaction relative à l'achat de 30 kg de cocaïne, qui s'est déroulée dans une chambre de l'auberge des Gouverneurs, rue Saint-Hubert, en présence de deux agents doubles.

D'après les enquêteurs, Tony Conte et un de ses complices avaient en leur possession un sac contenant 200 000 $ au moment de leur arrestation.

Selon la version des faits qu'a défendue Tony Conte tout au long de son procès, il n'avait rien à voir avec cette affaire.

Il n'aurait, selon lui, qu'accueilli des touristes mexicains à Montréal, à la fin du mois d'octobre 2008, à la demande d'un ami. Il n'aurait fait que les conduire d'un endroit à un autre et partager quelques repas avec eux pendant trois jours.

Le comédien soutient qu'il n'a jamais été question de drogue ni d'argent pendant cette période.

Victime des circonstances

Croquis judiciaire du comédien Tony Conte lors de son procès. (archives)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Croquis judiciaire du comédien Tony Conte lors de son procès. (archives)

Selon lui, il se trouvait par hasard dans la chambre d'hôtel, à l'invitation d'un des amis du groupe, lorsque l'opération policière a eu lieu. Tony Conte soutient qu'il ne savait pas ce qui se passait et qu'il n'avait rien à voir avec ces activités illégales.

Sa version des faits n'a cependant pas convaincu les jurés qui l'ont déclaré coupable.

Connu pour avoir joué différents rôles à la télévision, notamment dans Virginie et dans la série Omerta, Tony Conte était accusé de possession de drogue, de trafic de drogue et de complot pour importer une grande quantité de drogue, plus précisément 100 kg de cocaïne, selon la Couronne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !