•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme suicidaire armé tué par le SPVM

Intervention policière à Montréal

Intervention policière à Montréal

Photo : Karine Bastien

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des agents du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) ont ouvert le feu sur un individu, jeudi matin, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. L'homme a succombé à sa blessure au thorax.

Le ou les tirs sont survenus lors d'une intervention dans un logement situé au 2003, rue Nicolet, à proximité de la rue Ontario.

Les policiers avaient reçu un appel d'urgence concernant un homme âgé de 35 ans qui aurait tenté de se suicider. À leur arrivée sur les lieux, vers 7 h 45, l'individu suicidaire aurait foncé sur les agents du SPVM avec une arme blanche à la main.

Les policiers ont alors tiré au moins un coup de feu en direction de l'homme, indique Annie Lemieux, la porte-parole du service de police montréalais.

Atteint au thorax, l'homme se trouvait en arrêt cardio-respiratoire lorsque les équipes d'Urgences santé l'ont pris en charge. Les manoeuvres de réanimation ayant échoué, la mort de l'homme a été déclarée sur place.

Deux femmes en état de choc de nerveux - une voisine et une personne se trouvant sur les lieux - ont été transportées à l'hôpital.

Un vaste périmètre de sécurité a été instauré au coin des rues Nicolet et Ontario, pour permettre le déploiement d'un vaste dispositif policier et ambulancier.

Comme c'est l'usage en pareils circonstances, l'enquête a été confiée à un autre corps policier que celui qui a tiré. En l'occurence, c'est la Sûreté du Québec qui est chargée de faire toute la lumière sur cette affaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !