•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'industrie minière pourra exploiter le bassin Peel

Le bassin hydrologique de la rivière Peel au Yukon

Le bassin hydrologique de la rivière Peel au Yukon

Radio-Canada

Le gouvernement du Yukon ne protégera pas le bassin hydrologique de la rivière Peel, un territoire de 67 000 kilomètres carrés prisés par les adeptes d'écotourisme et dans la ligne de mire de l'industrie minière.

« Il n'est pas question d'interdire l'activité minière sur un territoire plus grand que la Nouvelle-Écosse », a déclaré Brad Cathers, le ministre de l'Énergie, des Mines et des Ressources.

Le gouvernement propose de gérer individuellement les projets de l'industrie. Certaines conditions seraient prises en compte avant toute exploitation, telles que le respect des ententes territoriales ou la protection de certaines zones d'exclusion.

La décision de Whitehorse intervient après sept ans de consultations à la suite desquelles une commission spéciale a proposé de protéger 80 % du territoire.

« Je suis atterré. Le gouvernement ne comprend pas le processus ou tente de passer outre le plan de la commission », estime David Loeks qui préside la Commission de planification du bassin de la rivière Peel.

La Société de conservation du Yukon s'attend à ce que la population du territoire exprime sa colère lors de la consultation publique prévue au printemps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Environnement