•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Révision de l'indice des prix à la consommation

En 2011, le prix du panier a augmenté plus vite que le taux d’inflation.

En 2011, le prix du panier a augmenté plus vite que le taux d’inflation.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Statistique Canada est en train de revoir l'indice des prix à la consommation (IPC), qui détermine le taux d'inflation tous les mois, afin de mieux refléter l'évolution des prix.

De récentes études affirment que l'IPC peut surestimer le taux d'inflation de 0,2 % à 0,5 %.

Cette surestimation peut avoir des conséquences importantes. Par exemple, la hausse des salaires et des pensions est souvent liée à la hausse des prix. Une baisse du niveau d'inflation signifierait donc des hausses moins importantes et pourrait permettre au gouvernement et aux entreprises une économie de coûts.

Par exemple, une révision à la baisse de 0,2 % de l'inflation signifierait pour le programme de la sécurité de la vieillesse fédéral une économie de 72 millions la première année, de 144 millions la deuxième et de 216 millions la suivante.

Statistique Canada se sert de l'indice des prix à la consommation pour suivre l'évolution du prix de détail d'un panier composé d'environ 600 biens et services représentatifs des dépenses courantes d'un ménage moyen, dont les aliments, le logement, les transports, les meubles, les vêtements et les loisirs.

L'IPC, mis en place en 1914, est révisé de temps en temps par Statistique Canada afin de tenir compte des grands changements que subissent les habitudes de consommation, ainsi que de l'apparition de nouveaux produits et services.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !