•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kingsbury de retour au sommet

Mikaël Kingsbury

Mikaël Kingsbury

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Mikaël Kingsbury ne sera pas resté 2e très longtemps.

Le Québécois, qui avait vu sa série de victoires en Coupe du monde de ski acrobatique s'arrêter à six la semaine dernière, a devancé dimanche le Kazakh Dmitriy Reiherd et son coéquipier Philippe Marquis à l'épreuve de bosses de Beida Lake, en Chine.

Reiherd et Marquis ont terminé ex aequo au 2e rang avec des pointages identiques de 25,34.

Le premier titre de la carrière de Kingsbury avait été acquis à Beida Lake en 2011.

« J'aime être le favori, avoue le skieur de Deux-Montagnes. J'essaie toutefois de ne pas trop me concentrer sur la victoire, juste de skier de mon mieux. Je suis très satisfait d'avoir été premier du début à la fin. »

Le Canada a de nouveau fait belle figure avec cinq participants parmi les 10 premiers. Marc-Antoine Gagnon a pris le 4e rang, Eddie Hicks le 7e et Cédric Rochon le 9e.

Le champion olympique en titre, Alexandre Bilodeau, n'a pas participé à l'épreuve chinoise.

C'est la septième victoire en huit épreuves de la Coupe du monde cette saison pour l'athlète de 19 ans. Seul le Russe Sergey Volkov a réussi à le battre. Il l'a vaincu la semaine dernière en finale de l'épreuve des bosses en parallèle à Deer Valley, aux États-Unis.

Au classement général, Kingsbury domine aisément avec une avance de 401 points sur son plus proche rival, l'Américain Jeremy Cota. Marc-Antoine Gagnon est 5e, Philippe Marquis 6e, Cédric Rochon 11e, Alexandre Bilodeau 13e et Eddie Hicks 14e.

Kearney dans l'histoire

Si Kingsbury a perdu une course cette saison, ce n'est pas le cas d'Hannah Kearney.

L'Américaine a remporté la course de Beida Lake devant Justine Dufour-Lapointe, sa 15e victoire de suite en Coupe du monde. C'est du jamais vu, toutes disciplines confondues en ski.

Le record de 14 appartenait au Suédois Ingemar Stenmark. Il l'avait établi entre 1978 et 1980.

La Québécoise refuse toutefois de concéder les victoires à sa rivale. Dimanche, elle a dû éviter quelques écueils. Elle a brisé un de ses bâtons dans les qualifications et a été victime de nausées en finale.

« En super finale, ce n'était pas ma meilleure descente, mais ce n'est qu'une question de temps, croit-elle. Je pense qu'Hannah commence à sentir la soupe un peu plus chaude. »

Les deux soeurs de Justine, Chloé et Maxime, ont terminé 4e et 10e. Audrey Robichaud a aussi bien performé avec une 5e position.

Kearney n'a pas été battue depuis le mois de janvier 2011 au mont Gabriel. Elle trône au sommet du classement général avec 800 points. Justine Dufour-Lapointe est 2e avec 488 points.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !