•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Benjamin Thomsen

Benjamin Thomsen

Photo : La Presse canadienne / AP/Alessandro Trovati

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Canadien Benjamin Thomsen pouvait difficilement choisir une meilleure piste de descente pour décrocher le premier podium de sa carrière en Coupe du monde : celle qui servira aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

Thomsen, 24 ans, a continué de prendre ses aises sur le parcours olympique. Après des 3e, 8e et 6e places dans les trois séances d'entraînement, le Britanno-Colombien a terminé 2e pour ainsi décrocher le premier podium de sa carrière en Coupe du monde.

Du coup, il est devenu le sixième membre des « Canadian Cowboys » (actuels skieurs de l'équipe masculine de vitesse avec au moins un podium), dont font aussi partie Erik Guay, John Kucera, Jan Hudec, Manuel Osborne-Paradis et François Bourque.

« Ça me dépasse un peu en ce moment, a dit Thomsen, parti avec le dossard 27. C'est fabuleux. Je suis encore en état de choc.

« Quand j'ai franchi la ligne d'arrivée, personne n'a levé ses bras. Alors, je me suis dit : "Oh! non, j'ai dû faire une mauvaise descente." Mais ensuite, j'ai vu mon nom s'afficher. »

Thomsen a parcouru la Rosa Khutor en 2 min 14 s 37/100, soit 27 centièmes de plus que le Suisse Beat Feuz, qui a célébré de belle façon son 25e anniversaire de naissance.

C'est une troisième victoire cette saison pour Feuz, une deuxième en descente.

Le Français Adrien Théaux a complété le trio de tête (2:14,69).

Thomsen, lui, avait connu son meilleur résultat jusque-là la semaine dernière à Chamonix avec une 5e place. Son ascension au cours des cinq dernières épreuves est fulgurante. Il est successivement passé du 41e rang au 23e, puis au 11e, au 5e, et finalement, au 2e.

Ses compatriotes Erik Guay (2:15,88) et Jan Hudec (2:16,09) ont quant à eux terminé 20e et 24e.

« Ça n'a pas été ma meilleure descente, a commenté Guay. Je n'ai pas su comment aborder le parcours. »

Par ailleurs, Guay s'est réjoui de l'exploit de Thomsen. « Ben continue de m'impressionner. Ce parcours est sournois et son ski a été super impressionnant. Nous sommes tous contents pour lui », a-t-il indiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !