•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cancer de l'ovaire commence ailleurs

Chargement de l’image

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Surprise dans la recherche contre le cancer de l'ovaire : la forme la plus mortelle de la maladie commence le plus souvent à l'extérieur de l'ovaire, dans les trompes de Fallope.

Cette découverte a été réalisée dans le cadre de l'étude DOVE (Diagnosing ovarian cancer early) menée au Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Selon les chercheurs, la meilleure connaissance de la genèse du cancer permettra de revoir les techniques de dépistage et les stratégies de traitement de cette maladie qui frappe annuellement 216 000 femmes dans le monde, dont 2600 au Canada. Environ 70 % d'entre elles en mourront.

La forme en question est le cancer séreux de haut grade à l'origine de 90 % des décès attribuables à cette maladie.

« Le type de cancer de l'ovaire mortel n'est pas vraiment le cancer des ovaires tel qu'on le connaît actuellement; nous devons donc repenser les tests diagnostiques, sinon ces cancers vont nous échapper. »

— Une citation de  Dre Lucy Gilbert

Ainsi, à ce jour, les oncologues ne définissaient pas correctement ce type de cancer et ne pouvaient donc pas le dépister au bon stade. Un dépistage précoce augmentera les chances de guérison, estiment les auteurs de ces travaux publiés dans The Lancet Oncology.

Le saviez-vous?

Les femmes âgées de plus de 50 ans présentant des symptômes vagues (tels que ballonnements, fréquence urinaire accrue, inconfort abdominal ou dans la région pelvienne) courent dix fois plus de risques d'avoir le cancer de l'ovaire que celles qui ne présentent pas de symptômes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !