•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Investiture républicaine : balayage de Rick Santorum

Rick Santorum

Rick Santorum s'adresse à ses supporteurs à St Charles, au Missouri, accompagnée de sa fille (à gauche) et de son épouse (à droite).

Photo : AFP / Whitney Curtis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Rick Santorum a effectué un retour fracassant dans la course à l'investiture républicaine en vue de l'élection présidentielle de novembre aux États-Unis.

L'ex-sénateur de Pennsylvanie, père de sept enfants et fervent catholique, a remporté haut la main la primaire du Missouri et les caucus du Minnesota et du Colorado.

Cette triple victoire permet à Rick Santorum de rivaliser avec Newt Gingrich comme principal rival de Mitt Romney, qui est favori pour affronter Barack Obama, mais qui est jugé trop modéré par certains membres du parti républicain.

Rick Santorum a maintenant remporté quatre scrutins dans cette course à l'investiture républicaine, après sa victoire-surprise en Iowa.

« Le conservatisme est toujours vivant et se porte bien au Missouri et au Minnesota », a déclaré M. Santorum devant ses partisans à St Charles, dans le Missouri, après les premières projections.

« Je ne suis pas devant vous pour être l'alternative conservatrice à Mitt Romney, je suis ici devant vous pour être l'alternative conservatrice à Barack Obama », a-t-il ajouté, sous les acclamations de ses partisans.

Reste à voir si les succès de Rick Santorum lui permettront d'amasser plus d'argent, lui qui est désavantagé à ce chapitre par rapport à Mitt Romney et Newt Gingrich.

Des victoires sans équivoque

Au Missouri, Rick Santorum a récolté 55 % des voix, contre 25 % Mitt Romney et 12 % pour Ron Paul. Le nom de Newt Gingrich n'apparaissait pas sur les bulletins de vote, l'ancien président de la Chambre des représentants n'ayant pas soumis son dossier de candidature dans les délais prescrits.

Au Minnesota, Rick Santorum remporte la victoire avec 45 % des voix, contre 27 % pour Ron Paul, 17 % pour Mitt Romney et 11 % pour Newt Gingrich, selon des résultats quasi définitifs.

Au Colorado, la course a été plus serrée, mais au final, Rick Santorum gagne avec 40 % des appuis, 5 points de plus que Mitt Romney. Newt Gingrich suit avec 13 % des voix et Ron Paul ferme la marche, à 12 %.

Missouri : un « concours de beauté »

Les résultats de la primaire du Missouri sont symboliques, puisque les 52 délégués qui représenteront cet État à la convention nationale républicaine en août prochain ne seront choisis que lors des caucus du Missouri, qui se tiendront le 17 mars.

Les caucus du Colorado et du Minnesota sont quant à eux non contraignants, c'est-à-dire que les délégués qui seront envoyés à la convention nationale (33 pour le Colorado, 37 pour le Minnesota) ne sont pas tenus de respecter la volonté des électeurs. Ils sont libres de voter pour le candidat de leur choix.

La course aux délégués

La route est longue d'ici à la convention nationale républicaine du mois d'août, à Tampa, où sera couronné l'adversaire de Barack Obama à la présidentielle du 6 novembre.

Selon les estimations du réseau CNN, Mitt Romney a gagné l'appui jusqu'ici de 106 délégués, contre 38 pour Newt Gingrich, 22 pour Rick Santorum et 20 pour Ron Paul. Les candidats ont besoin de l'appui de 1144 délégués pour recevoir l'investiture républicaine.

Prochains rendez-vous : le caucus de Guam, le 18 février, puis les primaires de l'Arizona et du Michigan, le 28 février.

Avec les informations de Reuters, et CNN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !