•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier centre pour sans-abri à Laval

L'Aviron

L'Aviron

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après plusieurs années de tergiversations, un premier centre d'hébergement pour sans-abri, L'Aviron, ouvrira ses portes à Laval le mois prochain. Le centre pourra accueillir en urgence une trentaine d'itinérants qui étaient auparavant dirigés vers les centres de Montréal.

Le projet, attendu depuis quatre ans, est évalué à près de trois millions de dollars. Il s'agit d'une initiative du Réseau des organismes et intervenants en itinérance de Laval, le ROIIL.

La construction du centre s'achève actuellement sur le boulevard des Laurentides, dans le quartier de Pont Viau. Plusieurs organismes offrant des services aux personnes pauvres ou en situation d'itinérance sont déjà implantés près du site.

L'Aviron est composé d'un centre « d'urgence », pour l'hébergement à très court terme, de studios pour les séjours pouvant aller jusqu'à 24 mois, et de logements abordables. Sa construction est financée par les gouvernements fédéral et provincial.

La pauvreté croissante de la florissante Laval

La pauvreté et l'itinérance sont des problèmes grandissants à Laval. Dans certains quartiers, comme à Pont Viau, un enfant sur quatre vit dans la pauvreté. Le centre communautaire du quartier accueille d'ailleurs de plus en plus de démunis.

Au Relais Communautaire de Laval, qui offre des repas collectifs, la demande est en hausse de 10 % par année.

Laval compte une population d'environs 400 000 habitants. La ville est la troisième en importance au Québec. Elle s'étend sur un vaste territoire et n'a pas de centre-ville. La ville de Laval est prospère, mais l'itinérance, les gangs de rue, la prostitution et le trafic de drogue font partie du paysage depuis les dix dernières années.

Société