ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jubilé de diamant de la reine célébré à Ottawa

La reine Élizabeth II
La reine Élizabeth II Photo: AFP / Chris Jackson

La semaine à Ottawa commencera, lundi, par une cérémonie de levée de drapeau qui lancera les célébrations du jubilé de la reine Élisabeth II.

C'est le 6 février 1952 que George VI décédait et que sa fille Élisabeth accédait au trône. À Ottawa, le gouvernement Harper a décidé de souligner en grand cet anniversaire.

Le tout commence donc ce lundi. On hissera le drapeau de la reine devant la Tour de la Paix. Pour cela, il aura fallu une permission spéciale, puisque ce drapeau est normalement réservé aux visites d'Élisabeth II au Canada. Le drapeau ne flottera qu'une seule journée.

C'est aussi ce lundi que le premier ministre Stephen Harper, aux côtés du gouverneur général David Johnston, procédera à la distribution des médailles du jubilé, à Rideau Hall. Les 60 000 médailles coûteront 3,7 millions $ et seront remises, entre autres, aux 308 députés fédéraux.

Cette distribution de médailles fait déjà l'objet d'une controverse, certains députés ayant dit qu'ils n'en voulaient pas. Ils estiment que la dépense et le geste sont inutiles.

On assistera à d'autres cérémonies les jours suivants. Ainsi, le vitrail de la reine, posé sans tambour ni trompette au Sénat l'automne dernier, sera inauguré officiellement. Il a coûté 35 000 de dollars.

Durant une autre cérémonie, mercredi, on dévoilera la maquette de bronze d'une statue équestre d'Élisabeth II, statue qui trône déjà sur les terrains du parlement. La maquette sera exposée à l'intérieur, dans le Hall d'honneur, pendant toute l'année du jubilé.

Le jubilé doit coûter 7,5 millions de dollars aux contribuables canadiens.


Politique