•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Éric Lamaze et Hickstead à Pékin en 2008

Éric Lamaze et Hickstead aux Jeux olympiques de Pékin en 2008

Photo : La Presse canadienne / Susan Walsh

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Moins de trois mois après la mort subite de son cheval Hickstead, Éric Lamaze est sur la liste de 23 cavaliers canadiens qui tenteront d'obtenir un billet pour les Jeux olympiques de Londres.

Lamaze avait jusqu'au 31 décembre pour se trouver une nouvelle monture naturalisée ou détenant un passeport canadien. Or, ce n'est pas un cheval que Lamaze a inscrit sur sa liste, mais six!

Les résultats des prochains mois lui donneront peut-être une chance de défendre sa médaille d'or acquise à Pékin en 2008.

Parmi les montures acquises par les écuries Torrey Pines, figure Hunter's Scendix, un étalon de neuf ans au palmarès déjà bien garni. Il compte une victoire récente au Grand Prix de la Fédération équestre internationale (FEI) de Lanaken en Belgique.

Lamaze et l'étalon noir de race hanovrienne ont fait connaissance il y quelques semaines. Le duo sera en action en février au Festival équestre hivernal de Wellington en Floride.

Lamaze aura aussi l'occasion de travailler avec Luikka, une jument anglo-européenne de neuf ans, Verdi, un hongre demi-sang hollandais de neuf ans, et Coriana van Klapscheut, une jument avec laquelle il a déjà remporté quatre épreuves d'août à décembre 2011.

Derlin Chin de Muze et Herald 3 complètent la sélection.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !