•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vague de froid mortelle persiste en Europe

Une femme à Kiev, en Ukraine

Une femme se protége du froid à Kiev, en Ukraine, où le mercure atteint mercredi -23 degrés Celsius.

Photo : AFP / SERGEI SUPINSKY

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le bilan des victimes de la vague de froid polaire qui balaie l'Europe depuis près d'une semaine s'alourdit dans le centre et l'est du continent.

En Ukraine, où le mercure affiche -23 degrés Celsius mercredi dans la capitale, Kiev, le froid a fait 43 morts depuis six jours, dont 13 au cours des dernières 24 heures, a annoncé le ministre des Situations d'urgence. Les corps de la plupart des victimes (28) ont été découverts en pleine rue.

Quelque 720 personnes ont aussi été hospitalisées depuis vendredi en raison d'engelures et d'hypothermie.

Plus de 400 000 écoliers sont en congé forcé depuis lundi à cause de la fermeture de plus de 3200 écoles.

En Pologne voisine, où la température est descendue à -30 degrés Celsius dans certaines régions, 4 hommes et 1 femme sont morts au cours des dernières 24 heures, portant le bilan à 20 morts depuis vendredi, principalement des sans-abri.

La Roumanie a quant à elle enregistré 6 nouveaux décès, portant le bilan des victimes à 14 depuis jeudi. Parmi les victimes figure un bébé mort d'hypothermie dans une maison non chauffée du nord-est du pays, a indiqué le ministère de la Santé.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le mercure a chuté jusqu'à -32,5 degrés Celsius à Intorsura Buzaului, dans le centre du pays, un record depuis le début de l'hiver.

En Bulgarie, où la température est descendue à -31,4 degrés Celsius mercredi à Sevlievo, la vague de froid a fait 10 morts en une semaine, selon les médias, en l'absence de bilan officiel.

Le froid a aussi fait 4 morts en Lettonie, 2 morts en République tchèque et 2 morts en Slovaquie.

L'Europe de l'Ouest n'est pas épargnée

La vague de froid a gagné mardi l'Europe occidentale. En Italie, où la neige tombe sur pratiquement tout le pays depuis 24 heures, des écoles sont fermées et les transports sont perturbés. Plusieurs rencontres du Championnat d'Italie de soccer prévues mercredi sont annulées.

En France, les perturbations touchent principalement le sud-est. Plus de 300 000 foyers corses sont notamment privés de courant et la neige complique les transports. Les chutes de neige ont cessé ailleurs dans le pays, mais les températures devraient descendre jusqu'à -14 degrés Celsius à certains endroits.

Les autorités ont déclenché le « plan grand froid » dans plusieurs régions du pays, pour dégager des places d'hébergement supplémentaires pour les sans-abri et les personnes isolées ou âgées.

Le stade Artemio Franchi à Sienne, en ItalieAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La neige recouvre le stade Artemio Franchi à Sienne, en Italie.

Photo : AFP / FABIO MUZZI

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !