•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rue Gamelin doit rester ouverte sur toute sa longueur, selon l'ombudsman de Gatineau

La CCN veut fermer ce tronçon de la rue Gamelin, situé entre le parc de la Gatineau et la rue des Fées.

La CCN veut fermer ce tronçon de la rue Gamelin, situé entre le parc de la Gatineau et la rue des Fées.

Radio-Canada

L'ombudsman de la Ville de Gatineau dénonce la décision de la Commission de la capitale nationale de fermer une section de la rue Gamelin, dans le secteur de Hull.

Dans son rapport annuel déposé mardi, Michel Légère a pris position dans le dossier, à la surprise des élus, qui sont divisés sur la question. M. Légère maintient que la rue Gamelin doit demeurer ouverte pour une question de sécurité.

Selon l'ombudsman sortant, les services ambulanciers doivent avoir accès à la route d'urgence entre les rues St-Raymond et Gamelin pour se rendre à l'hôpital. Il ajoute que la rue Gamelin permet aussi de se répondre plus rapidement aux appels d'urgence dans le parc de la Gatineau, à partir de l'hôpital.

On ne peut pas, du jour au lendemain, dire OK maintenant on ferme, sans tenir compte de l'élément sécurité. C'est dans cette optique-là que je dis qu'il faudrait maintenir l'ouverture de Gamelin.

Michel Légère, ombudsman sortant de la Ville de Gatineau

De son côté, le maire Marc Bureau s'est dit surpris de retrouver cette recommandation dans le rapport de l'ombudsman.

Je pense que c'est un dossier très très politique. Je suis surpris, d'autant que M. Légère est celui qui a signé cette entente-là à l'époque.

Marc Bureau, maire de la Ville de Gatineau

Michel Légère était maire de Hull en 1983, à l'époque où la Commission de la capitale nationale a accepté d'ouvrir une portion de la rue Gamelin, entre la promeande de la Gatineau et la rue des Fées, qui devait être une voie temporaire, le temps de construire notamment le boulevard des Allumettières.

Maintenant que c'est fait, la CCN veut aller de l'avant avec la fermeture d'une section de la rue Gamelin, pour une question environnementale, comme l'a confirmé sa première dirigeante, Marie Lemay, la semaine dernière.

Près de 20 ans après la décision, Michel Légère avoue que c'était une erreur.

L'être humain fait partie de l'écosystème.

Michel Légère, ombudsman sortant de la Ville de Gatineau

De son côté, le conseiller Patrice Martin trouve que M. Légère va trop loin. Il affirme que bien que l'argument de vie ou de mort soit efficace, la Ville n'a d'autre choix que de respecter ses engagements avec la CCN.

La CCN veut fermer ce tronçon de 500 mètres situé entre le parc de la Gatineau et la rue des Fées.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La CCN veut fermer ce tronçon de 500 mètres situé entre le parc de la Gatineau et la rue des Fées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Affaires municipales