•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plaidoyer pour revoir le développement minier et gazier

Non au gaz de schiste

Non au gaz de schiste

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des élus et des citoyens de la région de Sainte-Catherine-de-Hatley, en Estrie, ont décidé d'unir leurs forces pour s'opposer au modèle de développement actuel dans les secteurs minier et gazier, notamment en ce qui concerne l'exploitation du gaz de schiste.

Le député péquiste de la circonscription de Johnson, Étienne-Alexis Boucher, le maire du canton de Hatley, Pierre Levac, et Joël Nadeau, du Comité Mine de rien, de Saint-Camille, ont lancé un appel à la mobilisation régionale, mardi matin. Ils demandent au gouvernement québécois de revoir son modèle de développement.

« C'est très important, c'est très significatif de voir aujourd'hui qu'il y a une mobilisation régionale qui est en train de se dessiner très forte ici, en Estrie, de gens qui disent "OK" au développement minier, mais pas à n'importe quel prix », affirme Joël Nadeau.

Le groupe Solidarité rurale du Québec (SRQ) se joint au mouvement de mobilisation. L'organisme entend faire porter le message des citoyens et des élus jusqu'au gouvernement en ce qui concerne le modèle de développement actuel dans les secteurs minier et gazier.

« Quand une communauté est toute seule, c'est difficile de se faire entendre. Quand il y a des voix fortes qui soutiennent le message des communautés - c'est le rôle de Solidarité rurale -, c'est déjà plus facile de porter le message pour la communauté et pour l'ensemble des communautés rurales », explique Claire Bolduc, présidente du groupe SRQ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !