•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pierre Curzi : l'orateur prend le pas sur le rebelle

Pierre Curzi

Photo : Clément Allard

Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pierre Curzi demeure l'orateur populaire qu'il était lorsqu'il défendait les couleurs du Parti québécois. Le député indépendant s'adressait mercredi matin à une assemblée d'étudiants dans le cadre de la Semaine de la souveraineté à l'Université de Montréal.

Mais celui qui avait asséné un véritable électrochoc au parti en quittant le caucus péquiste, le 6 juin dernier, se montre cette fois réservé et pèse particulièrement ses mots, dans une entrevue accordée peu avant son discours.

Le député indépendantiste salue le certain retour au calme au PQ avec la fin de la contestation du leadership de sa chef Pauline Marois.

« Il y a une accalmie [au PQ]; aussi, l'idée est de laisser les choses se déposer. On est mieux de laisser les choses se placer tranquillement », laisse tomber M. Curzi qui refuse, pour cette raison, de commenter les déboires récents de Gilles Duceppe : « Les commentaires ne sont pas utiles. »

Pierre Curzi n'écarte pas un retour au PQ, sans aborder d'ailleurs la question de sa direction, alors que sa démission avait été un véritable camouflet au leadership de Pauline Marois. En août, il se disait prêt à revenir si elle abandonnait son poste.

« Je suis indépendant, ouvert à tout et, éventuellement, je peux être sollicité », dit le député indépendantiste, qui rappelle être aussi proche de Québec solidaire et d'Option nationale, tout en gardant des liens avec une partie du caucus péquiste.

M. Curzi souligne avoir plaidé par le passé au sein de ce même caucus pour un rapprochement avec Québec solidaire, sans en faire à l'époque un enjeu sur la place publique. Il estime toujours que leurs plateformes se rejoignent sur de nombreux points : « La question est toujours que chacun y trouve son intérêt. »

Le rebelle a ainsi laissé pour un temps le champ libre à l'orateur : toujours sollicité, il prononçait mercredi un discours sur les bénéfices et les bienfaits de l'indépendance du Québec devant un auditoire de jeunes adultes.

Quelques minutes avant de monter sur scène, il jonglait encore avec les thèmes qu'il aborderait : comédien de talent, orateur doué, il se permet le luxe d'une certaine spontanéité.

« Je veux leur parler pour qu'en quittant ils aient la conviction que tout leur appartient : la politique et les choix quant à leur pays. »

— Une citation de  Pierre Curzi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !