•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Soleil bombarde la Terre de radiations

La tempête solaire

L’observatoire Solar Dynamics a capté l’éruption.

Photo : NASA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'activité des satellites, des communications et des réseaux électriques terrestres pourrait être perturbée à la suite de la plus intense éruption solaire en plus de six ans survenue dimanche.

Le physicien Doug Biesecker, de la National Oceanic Administration's Space Weather Prediction Centre des États-Unis, explique que les radiations représentent surtout un problème pour les satellites et les astronautes qui sont en orbite terrestre. De plus, elles peuvent causer des problèmes de communication aux avions qui voyagent autour de la ligne polaire.

L'éruption solaire du 7 juinAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'éruption solaire du 7 juin

Photo : NASA

La radiation provenant de l'éruption de dimanche a atteint la Terre une heure plus tard et se poursuivra vraisemblablement jusqu'à mercredi. Les niveaux de radiation sont considérés comme élevés, mais d'autres tempêtes ont été plus graves. Toutefois, cette tempête est la plus importante depuis mai 2005.

En juin 2011, une tempête de force moyenne (M-2) avec une éjection de masse coronale visuellement spectaculaire avait frappé la Terre.

Cette fois-ci, la radiation, qui prend la forme de protons, s'est échappée du soleil à 150 millions de kilomètres à l'heure.

Un porte-parole de la NASA, Rob Navias, a indiqué que les experts de la NASA ont étudié la question et ont décidé qu'aucune mesure ne devait être prise par les six astronautes de la Station spatiale internationale pour se protéger.

Les experts s'attendent à ce qu'un grand nombre de particules soient captées par le champ magnétique créent de superbes aurores boréales.

En 1989, une « petite » tempête solaire avait plongé le Québec dans le noir pendant neuf heures lorsque le système d'Hydro-Québec a flanché. À cette époque, la société n'était pas aussi dépendante qu'aujourd'hui des nouvelles technologies, ce qui amène les spécialistes à s'alarmer d'une potentielle tempête solaire majeure.

Le saviez-vous?

La météorologie solaire s'est beaucoup améliorée depuis quelques années. L'année dernière, des chercheurs américains annonçaient qu'il est maintenant possible de détecter les taches sur le Soleil de 24 à 48 heures avant leur apparition.

Voici un extrait vidéo montrant l'éruption:

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !