•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Musée des sciences et de la technologie : Imperial Oil participe au contenu d'une exposition

L'exposition «Énergie : le pouvoir de choisir» sera à l'affiche du Musée des sciences et de la technologie du Canada, à Ottawa, jusqu'en 2017

L'exposition «Énergie : le pouvoir de choisir» sera à l'affiche du Musée des sciences et de la technologie du Canada, à Ottawa, jusqu'en 2017

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le commanditaire principal de l'exposition « Énergie, le pouvoir de choisir », du Musée canadien des sciences et de la technologie, à Ottawa, a participé activement à l'élaboration de messages qu'on y trouve. C'est ce que révèlent des courriels obtenus par Radio-Canada, grâce à la Loi sur l'accès à l'information.

La pétrolière Imperial Oil a contribué pour 600 000 $ au projet, qui a été dévoilé l'an dernier et qui doit tenir l'affiche jusqu'en 2017.

Selon le porte-parole du musée, Yves St-Onge, la direction a fait appel à un comité consultatif pour bâtir l'exposition.

Yves St-Onge, vice-président, affaires publiques et marketing, Société des musées de sciences et technologies du Canada
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Yves St-Onge, vice-président, affaires publiques et marketing, Société des musées de sciences et technologies du Canada

Ce comité était formé d'experts d'universités, de groupes environnementaux et des secteurs énergétiques. M. St-Onge ajoute que le musée a toujours eu le dernier mot.

Ce que le musée n'a pas dévoilé d'emblée, c'est que Susan Swan, la directrice des affaires publiques de la compagnie Imperial Oil, le principal commanditaire de l'exposition, était aussi la présidente de ce comité.

« La personne qui a été choisie était une personne qui avait une expertise et un leadership reconnus dans le secteur. Je ne vois pas de problèmes, ce n'est pas un comité qui a le dernier mot. »

— Une citation de  Yves St-Onge, vice-président, affaires publiques et marketing, Société des Musées des sciences et technologies du Canada

Or, dans les nombreux courriels qu'elle a échangés avec le musée, Mme Swan ne se gêne pas pour se plaindre du ton des messages que le musée propose au sujet du secteur pétrolier. Selon elle, le langage utilisé n'est pas équilibré.

Mme Swan propose d'autres messages. Elle demande par exemple qu'on écrive que l'industrie des sables bitumineux recycle de 80 % à 95 % de l'eau qu'elle utilise. Ce qui n'est pas le cas, selon certains environnementalistes.

Elle demande également que l'on précise que seulement 1 dixième de 1 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre est dû à l'exploitation des sables bitumineux du Canada. Elle souhaite aussi que l'on dise que le développement des sables bitumineux contribuera pour plus de 1,7 billion de dollars à l'économie canadienne dans les 25 prochaines années.

Extrait d'un courriel envoyé à la direction du musée par Susan Swan, directrice des affaires publiques de la compagnie Imperial Oil et présidente du comité consultatif de l'exposition.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Extrait d'un courriel envoyé à la direction du musée par Susan Swan, directrice des affaires publiques de la compagnie Imperial Oil et présidente du comité aviseur de l'exposition.

Plusieurs des propositions de Mme Swan ont été acceptées. Son porte-parole, Yves St-Onge, maintient que le musée a maintenu son indépendance en tout temps.

« On se doit comme musée d'être très strict par rapport à notre liberté éditoriale. »

— Une citation de  Yves St-Onge, Vice-président, affaires publiques et marketing, Société des Musées des sciences et technologies du Canada

Imperial Oil a décliné la demande d'entrevue faite par Radio-Canada.

D'après un reportage de Brigitte Bureau.

Recommendations de la compagnie Imperial Oil (Nouvelle fenêtre)

Lettre de Mme Swan au Musée (Lettre du 20 mai 2011) (Nouvelle fenêtre)

Lettre de Mme Swan au Musée (Lettre de juin 2011) (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario