•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tentative de recours collectif contre la Commission de l'assurance-emploi du Canada

Bureau d'assurance-emploi

Bureau d'assurance-emploi

Radio-Canada

Une demande de recours collectif contre la Commission de l'assurance-emploi du Canada a été déposée jeudi à la Cour fédérale.

Selon les plaignants, la Commission ne respecte pas la loi quand vient le temps de suspendre un congé parental en raison d'un congé de maladie.

Une des plaignantes, Jennifer McCrea, a appris qu'elle avait un cancer du sein neuf mois après la naissance de son deuxième enfant. Elle était alors en congé de maternité.

Elle a donc téléphoné à l'assurance-emploi pour lui expliquer sa situation. La Commission lui aurait alors affirmé qu'elle pouvait suspendre son congé de maternité et recevoir des prestations d'assurance-emploi pour maladie pendant 15 semaines. Une fois guérie, son congé parental aurait simplement repris.

Or, la dame n'a jamais reçu les prestations pour son congé de maladie. C'est à ce moment qu'elle a fait appel à un avocat.

Pour l'avocat Stephen Moreau, les règles de l'assurance-emploi sont claires. Les parents en congé de maternité ou en congé parental ont droit à ces prestations. Selon la loi sur l'assurance-emploi, les personnes malades et qui souffrent entre autres de cancer ont droit à un congé de maladie de 15 semaines.

L'avocat estime que près de 4000 parents au pays sont dans la même situation que Jennifer McCrea. Il a ajouté que si la demande de recours collectif est acceptée par la cour fédérale, la poursuite pourrait chercher à obtenir des compensations atteignant 450 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Société