•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entreprise américaine du secteur de l'aéronautique s'installe à Bromont

Le député de Brome-Missisquoi, Pierre Paradis, à la conférence de la venue d'Ellison Surfaces Technologies à Bromont.
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Ellison Surface Technologies, qui offre des services de revêtement pour des pièces de moteur d'avion, s'installe tout près de son client GE Aviation Canada, à Bromont.

L'arrivée de cette nouvelle entreprise créera une trentaine de nouveaux emplois dans la région au cours de l'année.

Implantée dans cinq états américains, l'entreprise investit 5 millions de dollars dans sa nouvelle usine de Bromont.

« Nous avions un camion qui traversait la frontière canado-américaine plusieurs fois par semaine pour se rendre à notre usine qui est située à quatre heures de route. Le volume devenait significatif pour justifier l'implantation d'Ellison en dehors de l'usine existante », explique le directeur d'usine à Ellison Surface Technologies, Pierre Chénard.

« C'est un fournisseur stratégique pour nous. Il nous fournit un revêtement qui va sur nos pièces. De l'avoir à nos côtés, c'est fantastique », souligne le directeur de l'usine GE Aviation de Bromont, Philippe Simonateau.

Le parc industriel de Bromont compte déjà IBM, Dalsa, General Electric. Le député de Brome-Missisquoi, Pierre Paradis, est ravi d'y voir s'ajouter une nouvelle entreprise. « Ce sont des emplois rémunérateurs et qui seront là pour des générations à venir. Pour l'ensemble de la région, ça augmente notre richesse collective », dit-il.

Le siège social de Ellison Surface Technologies est situé en Ohio, aux États-Unis.

Depuis deux ans, Bromont développe une stratégie pour attirer des entreprises dans son parc industriel. Ellison est la première à répondre à l'appel.

La mairesse de la ville espère que d'autres entreprises suivront. « On pense qu'il y aura un signal de donné pour amener des entreprises qui formeront une grappe autour du secteur de l'aéronautique », dit Pauline Quinlan.

Le processus d'embauche s'amorcera en avril et les activités devraient commencer à la fin de l'année 2012.

L'implantation de Ellison à Bromont découle de l'obtention, par l'usine GE, de nombreux mandats pour la fabrication d'aubes destinées, entre autres, aux moteurs de la série 737 de Boeing et de la série A320 d'Airbus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !