•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sarah Burke est décédée

Sarah Burke (1982-2012)

Sarak Burke (1982-2012)

Photo : FIS

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Canadienne Sarah Burke est décédée jeudi de ses blessures subies la semaine dernière, à Salt Lake City, en Utah.

Cette pionnière du ski acrobatique en demi-lune s'est éteinte à 9 h 22 (heure des Rocheuses) à l'Hôpital de l'Université de l'Utah. Elle avait 29 ans.

« Nos pensées sont avec le mari de Sarah, Rory, ainsi qu'avec toute sa famille, a dit le président et directeur général de l'Association canadienne de ski acrobatique Peter Judge.

« Nous éprouvons de la difficulté à imaginer toute la douleur qu'ils doivent ressentir. Sarah était une fille qui savourait chaque instant de la vie, qui restait positive même lorsque les choses n'allaient pas pour le mieux. Sa perte est incommensurable pour sa famille, la communauté sportive et la discipline. »

Burke avait subi une rupture de l'artère vertébrale lors d'une chute survenue le 10 janvier dernier. Elle s'entraînait alors en vue d'un événement promotionnel avec son commanditaire au Park City Mountain Resort, site des Jeux olympiques de 2002.

Elle effectuait pourtant une manoeuvre qu'elle maîtrisait parfaitement, un flat spin 540. La Britanno-Colombienne a atterri sur ses skis, mais elle a été projetée à l'avant et sa tête a heurté la piste.

S'en sont suivi un arrêt cardiaque et une sévère hémorragie crânienne. Les premiers secours sur place ont réussi à la réanimer. Mais la rupture de l'artère avait déjà trop privé son cerveau d'oxygène et de sang. Les médecins l'avaient induite dans un coma artificiel pour réparer l'artère endommagée dans son cerveau.

Après l'opération, de nombreux examens neurologiques et des tests électrodiagnostiques ont révélé des dommages irréversibles au cerveau attribuables aux manques d'oxygène et de sang.

burkeportraitAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sarah Burke

Photo : AFP / DOUG PENSINGER

À la fin du mois, la native de l'Ontario se préparait à défendre son titre aux X-Games qui auront lieu à partir du 26 janvier, à Aspen, au Colorado. Titre qu'elle avait enlevé à trois autres reprises.

Burke avait également été sacrée championne du monde en 2005. En Coupe du monde, elle avait remporté cinq des six épreuves auxquelles elle avait participé.

Elle faisait aussi figure de favorite en prévision des Jeux olympiques de Sotchi en 2014. Elle avait beaucoup milité en faveur de l'inscription de sa discipline au programme olympique.

Burke avait amorcé sa carrière comme bosseuse avant de se diriger vers la demi-lune.

Selon ses propres volontés, ses tissus et ses organes ont été prélevés en vue de greffes. Outre ses parents, elle laisse dans le deuil son mari Rory Bushfield, lui-même skieur acrobatique professionnel.

Une célébration en souvenir de sa vie se tiendra au cours des prochaines semaines.

Réactions nombreuses

Dans le milieu sportif, les réactions ont été nombreuses à la suite de l'annonce de son décès.

Radio-Canada Sports a recueilli les réactions de quelques skieurs acrobatiques.

« Il y a d'autres choses dans la vie qu'une course, a dit Alexandre Bilodeau, 5e de l'épreuve de bosses à Lake Placid. Au cours des deux derniers étés, j'ai entraîné des jeunes avec elle [à Whistler]. Donc, je la connaissais assez bien. À la fin des années 1990 et au début des années 2000, je faisais des compétitions interprovinciales et des Championnats canadiens avec elle. C'est une fille que je respectais énormément en tant qu'athlète. »

Volkov, Kingsbury (centre) et CostaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Volkov, Kingsbury (centre) et Costa

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Justine Dufour-Lapointe : « Ça ramène les pieds sur terre. Je pense qu'il faut apprécier encore plus le moment présent. »

Philippe Marquis (qui avait pris l'initiative de faire une affiche pour soutenir Sarah au mont Gabriel) : « Aujourd'hui, c'est une grande journée pour Philippe Marquis, premier podium en carrière. Mais c'est une grosse perte pour le monde du ski acrobatique. On a perdu une pionnière. »

Bon nombre d'athlètes ont également réagi sur Twitter.

Jennifer Heil (championne olympique 2006) : « Sarah a inspiré tellement de personnes avec sa passion et son énergie. Mais plus que tout, elle a donné l'exemple en vivant sa vie avec gentillesse et grâce. »

Warren Shouldice (champion du monde de sauts - ski acro) : « C'est une journée sombre pour notre sport. »

Kristi Richards : (championne du monde des bosses en 2007) : « Tu vis avec nous dans nos coeurs. Nous avons été inspirés par ta lumière et ta passion chaque jour. »

Chantal Petitclerc : « Maudit que la vie est fragile et parfois injuste. Mais si belle quand elle est vécue avec passion. Pensées pour la famille de Sarah Burke. »

Britt Janyk (ski alpin) : « Tellement dommage. Elle nous manquera. »

Manuel Osborne-Paradis (ski alpin) : « Sarah était une légende du ski et une personne merveilleuse. Tu nous manqueras. »

Jesse Lumsden (bobsleigh) : « Repose en paix Sarah. »

Kristina Groves (patinage de vitesse longue piste) : « Il n'y a pas de mot. Quelle perte tragique pour le sport! J'aurais aimé te connaître Sarah. »

Hayley Wickenheiser (hockey) : « Une perte tragique pour la communauté sportive. »

Julia Mancuso (ski alpin/É.-U.) : « Triste nouvelle. Repose en paix. Mes pensées et mes prières sont avec sa famille, ses amis et toute la communauté du ski. »

Anja Pärson (ski alpin/Suède) : « Triste nouvelle Repose en paix Sarah. »

Tom Danielson (cyclisme/É.-U.) : « Très triste d'apprendre la nouvelle pour Sarah. »

Barry Sanders (football/É.-U.) : « Mes condoléances à la famille et aux amis de la championne de ski Sarah Burke. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !