•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mauricie : fermeture surprise de la station de ski Mont-Carmel

Ski-enfant-general

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Des skieurs se sont cassé le nez à la porte du centre de ski Mont-Carmel en Mauricie, mardi matin.

Sans avertissement, la station de ski a fermé ses portes. La direction n'a pas voulu dire si c'était à cause d'une faillite.

Les employés ont reçu un appel lundi soir : on leur a demandé de ne pas se présenter au travail mais de passer chercher leurs effets personnels.

Des agents de sécurité contrôlaient l'accès au centre de ski mardi matin.

Impossible, à l'heure actuelle, de dire ce qu'il adviendra des abonnements annuels, la direction refusant de commenter la fermeture.

« Si c'est une faillite, les consommateurs qui auront payé des abonnements à l'avance comme ça deviendront des créanciers ordinaires et ce type de créancier a peu de recours. Ils n'ont pas de chance de remettre la main sur l'argent qu'ils ont payé. Si c'est une cessation d'activités, les recours existent théoriquement contre l'entreprise qui n'aurait pas été dissoute par la faillite, mais encore là les recours sont probablement contre une entreprise qui est en difficultés financières donc peu solvable », explique le porte-parole de l'Office de la protection du consommateur, Gary Frost.

Par contre, ceux qui avaient acheté des billets sur le site d'offres groupées La Méga Prise seront remboursés. Le centre de ski avait vendu 456 billets à 9 $ sur ce site le 1er janvier dernier. Le représentant du site demande d'entrer en contact par courriel et les acheteurs seront remboursés.

2011-2012 devait être la saison de la relance de la station de ski. La direction avait investi près 3 millions de dollars dans divers travaux.

Plusieurs personnes qui fréquentaient la station ont manifesté leur mécontentement sur la page Facebook du centre de ski.

La station Mont-Carmel compte 13 pistes de ski de tous les niveaux et employait une quarantaine de personnes.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers