•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Johnson & Johnson ferme son centre de recherche à Montréal

Johnson et Johnson
Radio-Canada

Le groupe américain de pharmacie et d'hygiène Johnson & Johnson fermera en mars son centre de recherche de Montréal, où travaillaient 126 personnes.

Le centre de recherche était spécialisé dans les produits d'hygiène féminine. L'usine de production de produits hygiéniques féminins adjacente à ces installations de la rue Notre-Dame reste toutefois ouverte.

Des diplômés universitaires, des techniciens et des employés de bureau sont touchés par cette fermeture, parmi lesquels 90 contractuels embauchés par des agences de placement.

Johnson & Johnson explique avoir pris cette décision après avoir entrepris une évaluation de ses activités de recherche et développement à travers le monde. La multinationale dit vouloir concentrer ses recherches sur des produits qui ont un plus important potentiel de croissance.

L'entreprise américaine emploie quelque 1400 personnes au pays.

Économie