•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de mine d'or à Dauversière risque d'être abandonné

Dauversière

Dauversière

Radio-Canada

L'entreprise ontarienne Castle Resources envisage de renoncer à son projet d'exploitation d'un gisement d'or à Dauversière, dans le nord du Nouveau-Brunswick.

Castle Resources a déjà investi 2,5 millions de dollars à Dauversière, mais la réalisation du projet est risquée, selon les résultats d'une étude de rentabilité récente.

Le projet est rentable, mais probablement pas assez rentable pour justifier tous les coûts.

Michel Sylvestre, président-directeur général de Castle Resources

Ce sont principalement les coûts du transport pour le raffinage du minerai à l'extérieur du pays qui font déchanter les promoteurs. Michel Sylvestre évalue à moins de 10 % les possibilités que le projet se poursuive. « Tous les éléments ensemble aident à former mon opinion que je ne pense pas qu'on va procéder avec le projet au moment », dit-il.

Ces commentaires réjouissent le président du comité de citoyens qui s'oppose au projet, Edgar Boudreau. Il ne crie pas victoire pour autant.

« On se dit que si jamais il y avait des possibilités de traiter le minerai dans la région, peut-être qu'il pourrait revenir un peu plus tard avec le même projet, ou ça pourrait être vendu à une autre compagnie et ça referait surface », craint Edgar Boudreau.

Castle Resources doit faire connaître sa décision définitive d'ici la fin du mois.

Pollution

Économie