•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La malbouffe bannie des écoles de Calgary

Chargement de l’image

Photo : (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le conseil scolaire anglophone public de Calgary a proscrit lundi la vente de malbouffe dans les machines distributrices et les cafétérias de toutes ses écoles.

Les croustilles, boissons gazeuses, frites, barres de chocolat et soupes instantanées font partie des produits qui ne sont désormais plus vendus dans les écoles. Les cafétérias peuvent vendre seulement des muffins, des jus de fruit, du yogourt et des soupes aux légumes.

Les écoles publiques avaient déjà commencé à éliminer les aliments peu nutritifs de leurs menus au début de l'année scolaire, mais cette politique est maintenant officiellement appliquée depuis le 9 janvier.

Selon la directrice du département de l'innovation en éducation du conseil scolaire, Cathy Faber, les menus doivent maintenant respecter le guide alimentaire albertain. Elle soutient également qu'avec ses changements aux menus, les élèves en apprendront davantage sur les bonnes habitudes alimentaires.

Une politique semblable sera bientôt implantée dans les écoles francophones de la métropole.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !