•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal : un homme abattu par la police au métro Bonaventure

Évacuation d'un blessé à la station de métro Bonaventure.
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un homme est mort et un policier a été blessé vendredi après-midi dans une fusillade qui a éclaté à proximité de l'une des entrées de la station de métro Bonaventure, à Montréal.

Selon les informations divulguées par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), un policier a été blessé par arme blanche au cou et au torse au moment d'appréhender un suspect qui déambulait dans la station de métro. Le partenaire de l'agent aurait alors ouvert le feu sur le suspect.

Selon le SPVM, les deux policiers et le suspect ont été transportés dans un centre hospitalier. Le suspect, âgé d'une vingtaine d'années, est décédé peu de temps après son transport à l'hôpital. Le policier frappé à l'arme blanche souffre de blessures sérieuses, tandis que l'autre agent est en état de choc et reçoit des soins.

Les faits se sont déroulés peu avant 13 h 40. Un témoin, qui se trouvait non loin du guichet, raconte qu'il a vu les policiers sortir leurs armes, une matraque pour l'un et un fusil pour l'autre. « Comme on était en travers de leur chemin, ils nous ont demandé de nous tasser, rapporte Carl Nantel. L'homme poursuivi ne s'est jamais arrêté de marcher, puis il est parti à courir. Il a tourné au coin et on a entendu trois coups de feu. »

Le bureau du ministre de la Sécurité publique a rapidement émis un communiqué signalant que l'enquête serait confiée à un autre corps policier, en l'occurrence la Sûreté du Québec. Le SPVM s'est d'ailleurs réfugié derrière cette annonce pour éviter de communiquer.

« Pour des raisons de transparence, on veut confirmer toutes les informations par des faits, et non par des dires », a expliqué le sergent Ian Lafrenière, porte-parole du SPVM. « Comme le service est impliqué, on veut donner une info qui est juste », a-t-il insisté, ajoutant qu'« on ne veut vraiment pas intervenir dans cette enquête-là ».

Des enquêteurs de la SQ ont été dépêchés sur les lieux, conformément à la politique ministérielle voulant que l'enquête soit confiée à un autre corps policier lorsque des personnes sont blessées, ou tuées, lors d'une intervention policière.

La circulation du métro a été interrompue sur la ligne orange entre les stations Berri-UQAM et Lionel-Groulx. Le service a repris graduellement vers 14 h 30, en après-midi, mais la station Bonaventure est restée fermée le reste de la journée au public pour les besoins de l'enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !