•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier acheteur est en lice pour l'usine NewPage au Cap-Breton

NewPage

La papetière NewPage à Port Hawkesbury

Photo : Fernande Devost/Radio-Canada

Radio-Canada

La papetière NewPage, à Port Hawkesbury, en Nouvelle-Écosse, pourrait être bientôt vendue à une entreprise britanno-colombienne qui a l'intention de la relancer.

Ernest & Young, le syndic qui supervise le processus de vente de l'usine, affirme que l'entreprise Pacific West Commercial a remporté le concours. La vente doit encore satisfaire certaines conditions et obtenir l'approbation de la cour.

Ernest & Young ne peut préciser à quel moment la vente aura lieu, ni le montant de l'offre présentée par l'acheteur.

NewPage, une entreprise américaine basée en Ohio, a fermé cette usine déficitaire en septembre dernier. Près de 1000 travailleurs dans l'usine et en forêt ont alors perdu leur emploi.

La direction de NewPage a expliqué que cette usine accusait des pertes d'environ 4 millions de dollars par mois. Elle subissait notamment les effets de la hausse des coûts de l'électricité et du transport, de la valeur élevée du dollar canadien et d'une baisse de la demande pour ses produits. Le déficit s'élevait l'an dernier à 50 millions de dollars, selon des documents présentés en cour.

L'entreprise a obtenu la protection des tribunaux contre ses créanciers jusqu'au 20 janvier. Les représentants de NewPage retourneront en cour le 18 janvier pour demander une prolongation jusqu'au 30 mars.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Industrie forestière

Économie