•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
stadelondres

Le Stade olympique de Londres

Photo : AFP / LOCOG / Anthony Charlton / HO

Radio-Canada

Le comité organisateur des Jeux olympiques de Londres 2012 (LOCOG) admet avoir vendus 10 000 billets de trop en prevision des competitions de nage synchronisée.

Le LOCOG met cette situation embarrassante sur le compte d'une erreur informatique. En fait, chacune des quatre séances de nage synchronisée a été vendue deux fois.

Les détenteurs de billets en trop pour cet événement ont reçu l'offre d'échanger leurs places pour d'autres rendez-vous pour lesquels ils avaient aussi déposé une demande infructueuse.

C'est le cas pour l'athlétisme, y compris la très populaire finale du 100 m, pour laquelle 200 billets additionnels ont été rendus disponibles.

Les billets de remplacement pour les consommateurs brimés proviendront d'un lot de places invendues pour l'ensemble des compétitions qui seront mises en vente en mai, une fois que la configuration finale des sièges sera connue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Sports