•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mosquée de Gatineau encore vandalisée

Le Centre islamique de l'Outaouais a une fois de plus été la cible de vandales.

Le Centre islamique de l'Outaouais a une fois de plus été la cible de vandales.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2012 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre islamique de l'Outaouais, situé sur la rue Lois, dans le secteur de Hull, a été une fois de plus la cible de vandales.

Dans la nuit de dimanche à lundi, une ou des personnes ont fracassé des vitres de la mosquée. Il s'agit de la troisième fois en cinq mois.

Les vandales ont fracassé des vitres de la mosquée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les vandales ont fracassé des vitres de la mosquée.

Mais, cette fois, les vandales s'en sont également pris à deux voitures stationnées à proximité du Centre islamique de l'Outaouais. Les voitures ont été endommagées et on a tenté d'y mettre le feu, ce qui inquiète grandement les administrateurs de la mosquée.

Deux voitures stationnées à proximité de la mosquée ont aussi été vandalisées.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Deux voitures stationnées à proximité de la mosquée ont aussi été vandalisées.

Vers 1 h 30, les caméras de surveillance ont capté un individu cagoulé qui tentait d'entrer dans la mosquée, en détruisant tout sur son passage.

Le propriétaire d'une des voitures vandalisées craint maintenant pour sa sécurité.

Il a passé une heure dans le stationnement du centre, en train de briser, de casser tout.

Souheul Eddid, propriétaire d'une voiture vandalisée

Construit en 2008

Le Centre islamique de l'Outaouais, construit en 2008, compte environ 5000 membres qui y ont investi leurs économies personnelles.

« On parle de quelques milliers de dollars facilement. Et pour une communauté qui a bâti son centre à partir des fonds de chaque membre, oui ça fait mal. Les relations avec le voisinage sont pourtant très bonnes », indique Suzanne Touchette, membre du conseil d'administration du Centre islamique de l'Outaouais.

Le conseil d'administration n'y comprend rien et espère que la police mènera une enquête sérieuse.

Enquête policière

Deux enquêteurs du Service de police de la Ville de Gatineau ont été affectés à ce dossier. Ils récupéreront l'enregistrement capté par les caméras de surveillance. L'image du suspect sera ensuite distribuée à d'autres corps policiers de la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !