•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa : des punaises de lit dans les livres des bibliothèques

Les nymphes sont claires et pratiquement translucides. Lorsqu'elles deviennent adultes, elles sont de plus en plus foncées et opaques. Elles peuvent à cette étape ressembler aux pépins d'une pomme.

Les nymphes sont claires et pratiquement translucides. Lorsqu'elles deviennent adultes, elles sont de plus en plus foncées et opaques. Elles peuvent à cette étape ressembler aux pépins d'une pomme.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des larves et des excréments de punaises de lit ont été découverts cette année dans deux succursales de la Bibliothèque publique d'Ottawa.

Le spécialiste en gestion parasitaire Michel Bilodeau avoue qu'il s'agit d'une situation inusitée, puisque l'insecte est habituellement présent dans les matelas, les oreillers et les sommiers.

Il y aurait eu six cas en 2011, dont un la semaine dernière, selon Line Gravelle, de la Bibliothèque centrale d'Ottawa. Il y a eu une infestation au niveau des meubles, alors que dans cinq autres cas, on a repéré la présence de l'insecte dans des livres qui avaient été retournés par les usagers.

Comme 3000 personnes franchissent les portes de la Bibliothèque centrale d'Ottawa, la direction à dû agir. Elle a mis en place une formation pour ses employés et a muni toutes les succursales de sacs et de gants de plastiques pour la manipulation des livres infectés.

Le mobilier est aussi changé graduellement pour faire face à la situation.

La direction recommande aux citoyens qui fréquentent la bibliothèque centrale et la succursale de la rue Rideau d'être particulièrement vigilants lorsqu'ils empruntent un livre et le rapportent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario