•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois-Rivières perd le contrat de traitement des eaux usées de Talisman Energy

Un site de forage de Talisman Energy
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Trois-Rivières ne traitera plus les eaux de fracturation des puits de gaz de schiste de Talisman Energy au Centre-du-Québec.

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs a changé sa réglementation et les conditions pour traiter les eaux de Talisman ne convenaient plus à la Ville de Trois-Rivières.

L'entreprise a décidé de trouver une autre façon de se débarrasser des eaux de ses puits. L'eau sera traitée par la compagnie NewAlta qui est spécialisée dans le traitement des produits chimiques notamment.

L'entreprise a déjà commencé à recevoir des eaux des puits de Sainte-Gertrude et Fortierville. Le bassin de Sainte-Gertrude est déjà vide, mais celui de Fortierville contient encore beaucoup d'eau.

D'autres camions doivent encore s'y rendre pour apporter l'eau du puits jusqu'à l'usine de Newalta en Ontario.

C'est le ministère de l'Environnement du Québec qui a changé les règles du jeu. Durant trois ans, le ministère a octroyé à la Ville de Trois-Rivières une accréditation pour traiter les eaux des puits de gaz de schiste.

La Ville de Trois-Rivières a commencé à faire le traitement des eaux des puits de Sainte-Gertrude, de Gentilly et de Fortierville en février 2011. Le contrat est évalué à 192 000 $. Le ministère demande désormais que la Ville fasse ses propres démarches pour obtenir une accréditation.

« Les règles du jeu ont changé. Nous ne sommes plus accrédités automatiquement. Il n'y a plus de référence. Il faudrait faire la démarche nous-mêmes et se mettre en chasse pour des clients alors on ne le fera pas. Nous avons amplement de travail à nos étangs d'épuration », soutient le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, François Roy.

Depuis la mi-décembre, Talisman envoie ses eaux usées à la compagnie Newalta. L'entreprise a une usine à Châteauguay, mais le ministère de l'Environnement a aussi changé ses règles pour les compagnies privées qui font le traitement des eaux usées. Talisman a donc préféré envoyer ses camions en Ontario.

Jusqu'à présent une vingtaine de camions ont quitté le Centre-du-Québec pour l'usine de Newalta en Ontario. Après une pause pour Noël, le transport a recommencé mardi.

Chaque matin, sept à huit camions quittent le puits de Fortierville. Un va-et-vient qui est surveillé de près par les opposants à l'exploitation du gaz de schiste.

Talisman prévoit que le transport des eaux du puits de Fortierville nécessitera une centaine de camions. Le tout devrait être terminé vers la mi-janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !