•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne pour la mise en ligne d'un registre des pédophiles

Ernest Fenwick MacIntosh
Ernest Fenwick MacIntosh escorté par des policiers à l'aéroport d'Halifax en juin 2007. Photo: La Presse canadienne / Andrew Vaughan
Radio-Canada

L'une des victimes présumées du pédophile Ernest Fenwick MacIntosh, Weldon MacIntosh-Reynolds, veut lancer une campagne nationale pour obtenir un registre des pédophiles qui serait disponible en ligne.

M. MacIntosh-Reynolds, 56 ans, explique avoir été agressé sexuellement par Ernest Fenwick MacIntosh à quatre reprises alors qu'il avait 16 ans. Les événements se seraient passés dans la région de Port Hawkesbury, en Nouvelle-Écosse.

Il rappelle qu'Ernest Fenwick MacIntosh, qui a été reconnu coupable de 30 accusations de nature sexuelle sur six jeunes garçons, est maintenant libre. Il a réussi à faire annuler son procès parce que les autorités ont mis 14 ans pour le ramener de l'Inde, où il s'était installé.

M. MacIntosh-Reynolds a finalement obtenu la levée de son anonymat. Il veut forcer Ottawa à doter le Canada d'une liste des pédophiles connus, comme aux États-Unis, dit-il, avec leur nom, leur photo et leur adresse disponible en ligne.

M. MacIntosh-Reynolds veut aussi une enquête publique et il espère que la Couronne en appellera de la décision en faveur de Fenwick MacIntosh.

Acadie

Société